Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011, l'année du camping ! (NR)

Publié le par Fred Orain

Toute l'équipe prête à « booster » la fréquentation. Toute l'équipe prête à « booster » la fréquentation. - (dr)

Au bord du fleuve royal, à la confluence de routes où circulent 13.000 véhicules par jour, sur la piste de la Loire à vélo, le camping municipal de Bellevue deux étoiles jouit d'un site idéal pour accueillir à bras ouverts les touristes. D'ailleurs, à peine les portes étaient-elles ouvertes le 15 avril, que les camping-cars notamment se sont installés. De l'avis du maire, Bernard Clément, la saison commence bien : « Nous sommes fort bien placés notamment avec les pistes à vélo. Avec la gare à Mer, désormais on peut descendre du train avec son vélo et découvrir notre belle vallée de la Loire, Muides étant la porte d'entrée. »
D'année en année, le site s'embellit. Après la peinture des sanitaires en 2010, l'enduit extérieur, la toiture du bâtiment d'accueil sont de mises en 2011 sans compter un éclairage complémentaire en bout de l'espace et des coups de peinture pour redonner une seconde jeunesse. Eh oui, l'outil date des années soixante-dix environ !
Côté fréquentation, avec 10. 478 nuitées en 2010, le camping a connu une légère baisse (12.048 en 2009 et 11.430 en 2008). 64 % d'étrangers et 36 % de Français (6.118 touristes au total) avaient goûté la quiétude du lieu. Les vélos qui s'arrêtent rapportant moins que les autres touristes (voitures, caravanes...), il serait intéressant cette année d'augmenter ces derniers tout en profitant de l'élan des deux-roues. Résultat des courses, le 15 septembre, ce sera l'heure de la fermeture, des comptes ! Ouvert sept jours sur sept, le camping est géré par un régisseur et son adjoint, Jean-Louis et Nicolas. A proximité des châteaux, au coeur du Val de Loire, ce camping mériterait d'être plus courtisé. Rendez-vous en juillet et août pour voir le compteur s'emballer au plus grand bonheur des commerçants...

 


Cor. NR : Alain Amiot
Liens:

Commenter cet article