Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 08:53

http://www.lanouvellerepublique.fr/var/nrv2/storage/images/contenus/articles/2014/03/01/la-liste-de-bernard-clement-maire-sortant-1814036/33779576-1-fre-FR/La-liste-de-Bernard-Clement-maire-sortant_image_article_large.jpg

Photographie issue de l'article de la Nouvelle République

 

Après bien des difficultés, Bernard Clément présente enfin sa liste pour les élections du 23 mars. Mieux vaut tard que jamais, les élections ne sont que dans trois semaines après tout.

 

Voyons ensemble les différents axes exprimés dans l'article et la composition de cette liste.

 

 

Le "programme" de cinquième mandat voulu par le maire actuel

 

« Nous avons lancé des projets. J'ai envie de les voir se concrétiser » « le coeur de village figure en tête des priorités»

 

Cet axe est franchement osé  quand on sait comment le coeur de village a été coulé dans sa mandature... Bernard Clément ne privilégiant pas la sécurité pour axer le tout sur la place de la libération (qui était loin d'être une priorité pourtant).


- Un parc de skateboard promis depuis six ans est encore en promesse. Les promesses n'engagent que ceux qui les croient après tout.


- Un centre de loisirs. Etonnant là aussi quand on sait le peu de préparation pour les activités périscolaires et le fait que les parents ont dû le réclamer depuis des mois. Cette promesse ne tenant pas compte de la réunion de la CCBL qui soumettait cette création à certaines conditions (notamment le  nombre d'enfants).

 

"Les programmes destinés à l'amélioration de la vie quotidienne"

- assainissement: doit-on rappeler à qui est dû le retard sur l'assainissement ? Quand les subventions étaient à plus de 80% quelle commune a raté la marche ? Tout comme pour les aides au coeur de village d'ailleurs. Remboursés à 80% jusqu'à l'année dernière...

- éclairage public: là aussi il faut oser quand on voit les néons les plus horribles de la région en plein coeur de village. Avoir quatre mandatures auparavant permet aussi de juger à l'aune des réalisations effectuées.

- aménagement de la collecte des ordures ménagères: qui n'est pas de la responsabilité du maire mais du SIEOM. Là aussi les promesses se font à la légère.

 

La liste

« en privilégiant l'expérience, les compétences et la disponibilité, car il en faut beaucoup pour suivre des dossiers de plus en plus lourds et complexes. »


Effectivement le maire repart avec trois adjoints. Il assume donc son bilan et ne souhaite pas de changement:

Alain Foucqueteau, Sylvie Murat (qui avait pourtant proposé sa démission pendant le mandat) et Marie Magdeleine Braga.

 

Certains conseillers souhaitent rempiler à ses côtés:
Christian Justine  et Philippe Vaucher.

Ne souhaitant pas m'attaquer aux personnes, je laisserais chacun juge du bilan de chacun à son poste.

Ceux qui seront un petit peu curieux pourront aller voir les comptes rendus de conseils. Ils pourront constater que le secrétariat du conseil a toujours été assuré par les mêmes (c'est-à-dire Maryline Garot, Olivier Lanoux et moi-même, 28 fois secrétaires de séance) et voir les taux d'absentéisme hallucinants de certains (38% pour Christian Justine, 25% pour Sylvie murat, 15% pour Marie Madeleine Braga.  A comparer au nombre de conseils manqués pour  Maryline Garot (6), pour Philippe Vaucher et Olivier Lanoux (5), Alain Foucqueteau et moi-même (3).

Finalement en parlant d'expérience M. Clément propose 5 anciens élus contre 8 sur l'autre liste. Pourtant en quatre mandatures il a eu le temps d'en avoir des conseillers. Les auraient-ils tous usés ?

 

Donc il y a des nouveaux. Et la disponibilité n'est pas forcément la qualité première de la plupart de leurs métiers: agent hospitalier pour Christelle Daniel, brancardier pour Jean-Marc Janvier, étudiante pour Charlène Grannec-Bachelier (donc à Tours...), hôtellerie pour Michèle Fournier. Et enfin chauffeur poids lourds pour Hugues Riberprey avec qui je suis en totale opposition sur les aménagements routiers justement. Pour moi toutes les routes de Muides ne doivent pas être accessibles au 19 tonnes. Difficile de concilier cela avec un coeur de village (pourtant énoncé comme prioritaire) permettant aux gamins de traverser la rue en toute sécurité.

 

Pour être complet il faut enfin ajouter Valérie Bigot, connue notamment pour son aide au comité des fêtes.

 

Il y a 2 retraités (qui sont donc en effet plus disponibles)

Didier Gaunel (qui s'était pourtant élevé contre la gestion de l'avenue de la Loire par le maire actuel) et Jean-Yves Christin (qui a effectivement de réelles compétences à faire valoir).

 

Je leur souhaite malgré tout bon courage, connaissant la manière de fonctionner de Bernard, il leur en faudra.

 

C'est une chance pour la démocratie locale que Bernard ait réussi à faire sa liste. Il faut que les muidois aient un choix. Ca sera le cas.

 

http://www.seulsurscene.com/wp-content/uploads/2013/04/choisir4.jpg

 

 

Liste : "« Réussir Muides Ensemble »


1- Bernard Clément

2- Sylvie Murat

3- Christian Justine

4- Michèle Fournier

5- Alain Foucqueteau

6- Christelle Daniel

7- Philippe Vaucher

8- Marie-Madeleine Braga

9- Jean-Yves Christin

10- Valérie Bigot

11- Hugues Riberprey

12- Charlène Grannec

13- Jean-Marc Janvier

14- Marie-Line Kirie

15- Didier Gaunel

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

riberprey 01/03/2014 12:51


Monsieur,


Pour être en désaccord avec quelqu’un, faudrait il que nous ayons eu l’occasion d’en parler.


Il me semble, que nous avons plusieurs fois, était en relation  sur différentes activités dans la
commune .


 Je sillonne la France et remarque, que dans certains villages  et villes, les infrastructures réalisaient pour ralentir la circulation gènes plus les riverains, quand elles sont faites en dépits du bon sens.


Les poids lourds  servent à vous fournir les différents produits, que vous êtes amené à utiliser
dans la vie de tout les Jours. Un 19 tonnes est moins dangereux qu’une voiture, car il est impossible de rouler à 90 dans une commune.


Je reste à votre disposition.


Hugues Riberprey.

Frédéric Orain 01/03/2014 13:23



Nous en avons justement parlé ensemble à la cérémonie des voeux 2012 lors de la présentation du coeur de village (coulé depuis). Peut être l'avez vous oublié.


Il est prouvé par de très nombreuses études qu'élargir les voies entrainent irrémédiablement une hausse de la vitesse.


Un exemple parmi d'autres à ces adresses:


http://www.ruedelavenir.com/wp-content/uploads/2010/11/broch_amenagements.pdf


"Pour obtenir de façon effective des vitesses inférieures à 50 km/h, une largeur inférieure à 3 mètres est nécessaire"


http://www.lunion.presse.fr/article/economie-a-la-une/investir-pour-casser-la-vitesse-budget-large-et-route-etroite


http://www.oramip.org/pdf/classeur/126_stations.pdf


Plus près de nous on peut le constater avec le pont de Muides où l'étude réalisé par la DDT en 2008 (qui s'appelait encore DDEA) a prouvé que la vitesse à l'entrée de Muides était la plus faible
(70km/h tout de même) était liée à l'étroitesse du pont qui incitait les véhicules à ralentir.


Les poids lours sont utiles évidemment. Mais pas n'importe où et n'importe quand. Comme dans la plupart des villes de France d'ailleurs.


 


 



Présentation

  • : Muides sur Loire
  • Muides sur Loire
  • : Ce site a pour objectif de rassembler toutes les bonnes idées des muidois pour avancer ensemble.
  • Contact

Twitter