Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 18:38

 

La finalité, c'est de sortir de la circulation les gens qui sont dangereux pour eux-mêmes et pour les autres, martèle le colonel Jean-François Valynseele, en poste à 4 h 30 au pont de Muides avec une partie des trente militaires mobilisés cette nuit-là en cinq points stratégiques entre Saint-Laurent, Thoury et Muides.

 

Clairement, nombre d'accidents graves se produisent les week-ends et concernent les sorties de soirées festives.

La plupart des conducteurs contrôlés se soumettent de bonne grâce à l'éthylotest. Les passagers chambrent un peu et ne seraient peut-être pas en mesure de conduire. Mais le capitaine de soirée a été sobre.
D'autres personnes n'ont visiblement pas compris la nécessité de ne pas boire avant de prendre le volant. Ce jeune homme de 35 a tenté de se soustraire au contrôle en s'arrêtant et en éteignant ses phares à bonne distance. Qu'à cela ne tienne, les capitaines Grenêche et Cleenewerk ont tôt fait de le ramener au fourgon. Dépistage positif, avec un premier souffle à 0,25 g, soit au-delà de la limite autorisée de 0,20.


« Pas énorme », estime-t-il. L'homme venait de Saint-Laurent et s'apprêtait à rejoindre Amboise.
Un comportement que fustige le colonel Valynseele. « Il est toujours plus facile de verbaliser que d'annoncer à une famille qu'un fils ou une fille ne rentrera jamais de discothèque », poursuit-il, se remémorant quelques accidents récents où l'alcool était présent : ce contresens sur l'A 71 (la victime laisse une veuve et trois orphelins) ou cette collision à Romorantin qui a décimé une famille.

 

Une mobilisation de tous les instants

La sécurité des usagers de la route est une des priorités au niveau national. Elle l'est peut-être encore plus dans le Loir-et-Cher où, malgré les efforts soutenus des forces de l'ordre, il y a encore trop de victimes sur les routes.
La tendance des six derniers mois de 2011, se confirme depuis le début de l'année. Résultat : 17 tués sur les routes du département, 16 si l'on excepte ce chauffeur-livreur écrasé par son propre véhicule à Saint-Aignan. Dont 12 en zone gendarmerie et 4 en zone police. Certains accidents sont imputables à des attitudes contre lesquelles toutes les opérations ne pourront pas grand-chose.
Pour les autres, la présence permanente des gendarmes sur l'ensemble du réseau a pour but de remédier au « net relâchement des comportements individuels » constaté ces douze derniers mois.
Et pour mener à bien ce travail de prévention – « un éternel recommencement » – combinant dissuasion et responsabilisation, la gendarmerie n'est pas prête d'arrêter les contrôles.

nr.blois@nrco.fr

Olivier Brosset

 

Cette dernière opération à Saint-Laurent, Thoury et Muides, a permis de constater 11 conduites en état alcoolique. Sept d'entre elles étaient délictuelles et ont donné lieu à à la rétention immédiate du permis de conduire des intéressés. De plus, un véhicule signalé volé est tombé dans les mailles du filet et son conducteur placé en garde à vue.
En outre, ces trois derniers jours sur l'ensemble du département, toutes unités confondues, les militaires ont relevé 59 infractions de vitesse excessive, 12 conduites en état d'ivresse, 2 infractions à la législation sur les stupéfiants, 2 conduites sans permis et 2 conduites malgré annulation du permis, 3 usages de téléphone au volant et 23 absences de ceinture de sécurité.
Toujours pour lutter contre l'accidentologie, une vaste opération de contrôle de vitesses doit avoir lieu en début de semaine.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Orain - dans La sécurité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Muides sur Loire
  • Muides sur Loire
  • : Ce site a pour objectif de rassembler toutes les bonnes idées des muidois pour avancer ensemble.
  • Contact

Twitter