Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 13:41

Lien vers l'article original

 

Lors du dernier conseil municipal de Muides, un vote de rejet a été émis sur le compte rendu de la précédente séance. Il a été acquis par cinq voix contre, quatre pour et deux abstentions. C'est la première fois depuis le début de cette mandature que le maire se trouve mis en minorité : un  constat qui semble traduire un malaise au sein de l'équipe même s'il ne comporte pas, à ce stade, de risque de blocage des institutions.

Le point litigieux du compte rendu en cause concerne l'absence d'écho donné à un débat portant sur le recrutement d'un agent aux services techniques. « Plusieurs élus se sont émus d'apprendre par la voix du maire que la procédure avait été engagée sans qu'ils en aient été préalablement informés, explique Frédéric Orain, adjoint à l'urbanisme et à la sécurité. J'avais moi-même demandé qu'un audit soit effectué sur le fonctionnement des services techniques où des difficultés relationnelles sont apparues. Et j'aurais souhaité que le poste à pourvoir soit confié à une personne disposant d'un statut hiérarchique pour améliorer la situation. Non seulement ces demandes ont été repoussées, mais elles n'ont pas été évoquées dans le procès-verbal. »
L'adjoint s'estime mal soutenu dans son travail municipal et a déjà évoqué une éventuelle démission. Attitude que le maire Bernard Clément juge inopportune : « On a résolu des problèmes bien plus graves sans ouvrir de crise. Dans le cas présent, il n'y a pas de quoi se fâcher : la gestion du personnel est de ma compétence. Dans une commune qui emploie quatorze salariés, on peut régler les conflits sans recourir à un audit. Quelques élus se sont vexés parce qu'on ne leur a pas demandé leur avis. Mais ça ne nous a pas empêchés de prendre toutes les autres délibérations à l'unanimité ! »
L'affaire n'en fait pas moins parler à Muides, en raison de la personnalité du maire, qui effectue son quatrième mandat et ne récuse pas l'éventualité d'un cinquième. Une hypothèse que son adjoint envisage avec réserve : « Si les méthodes ne changent pas, il viendra un moment où il ne sera plus possible de le suivre ».

 


Jean-Louis Boissonneau
EDIT personnel: L'audit n'avait pas été demandé par moi mais par Olivier Lanoux lors d'une question diverse au conseil municipal du 20 janvier.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Communication
commenter cet article

commentaires

M. Orain 15/03/2012 15:29

Non. Et pour tout dire je ne cherche pas particulièrement à savoir.

danielj 15/03/2012 13:30

fred orain le sais non ?

MEMY 14/03/2012 21:02

JE NE CONNAIS PAS LA REPONSE JE POSAIS LA QUESTION A CEUX QUI SAVE ET QUI SE TAISE

Curieux 14/03/2012 12:04

Moi j'aimerai bien savoir à qui ça profite ? memy vous avez peut être une idée ? allez jusqu'au bout de votre idée.

MEMY 05/03/2012 14:05

PAS DU TOUT FACHE NI EN COLERE C EST POUR MIEUX LIRE

Présentation

  • : Muides sur Loire
  • Muides sur Loire
  • : Ce site a pour objectif de rassembler toutes les bonnes idées des muidois pour avancer ensemble.
  • Contact

Twitter