Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Étoile cyclo, brillante sous le soleil chambourdin (NR)

Publié le par Fred Orain

Grand soleil en guise de projecteur, hier à Chambord sur la 21 e Étoile cyclo étape du P'tit tour de l'Usep nationale.

Passage du pont Jacques-Gabriel, à 8 h 30. Dix-huit kilomètres, deux heures avant d'apercevoir les toitures de Chambord. Passage du pont Jacques-Gabriel, à 8 h 30. Dix-huit kilomètres, deux heures avant d'apercevoir les toitures de Chambord. - (dr)

 Baptiste Marseault c'est l'homme tout en rouge, chapeau de paille, à fond les pédales pour rallier les stands posés sur le grand pré cuit au soleil face au château. Jour de stress pour Baptiste, 1.072 gamins, à la casquette près, 48 classes primaires déboulant par vagues des routes du département : s'il y a un jour ou il ne faut pas se louper, lorsqu'on est permanent de l'Usep, homme de terrain de cette 21 e Étoile cyclo et des précédentes, c'est bien celui-ci. « On y travaille depuis octobre, à préparer les enseignants, les accompagnateurs agréés, le reste se fait sur l'acquis. » Une pression accentuée puisqu'il s'agit aussi de l'étape du P'tit tour Usep, avec un « coup de projecteur » de l'équipe nationalesur ce relais cyclo qu'ont adopté 66 autres départements.
L'aventure renouvelée en début de semaine, engage chaque classe participante dans un entraînement rigoureux avant l'étape collective. Le dernier ralliement a eu pour cadre quatre sites autour de Blois et les anecdotes s'accumulent au gré des kilomètres et des nuits passées dans les gymnases et salles des fêtes, Saint-Georges, Tabarly à Croix-Chevalier, ceux de Vienne et de Saint-Sulpice. Les plus valeureux partis dimanche, reprenaient la route hier soir pour boucler leur Étoile.
A l'heure des allocutions, le président de l'Usep 41, Jean-Pierre Bessonie n'a pas manqué de saluer l'équipe organisatrice, les proches, les amis, ceux et celles qui soudent l'Étoile cyclo depuis tant d'années. Coup de chapeau et verre de l'amitié avant de s'égailler dans les stands de jeux, ceux du rugby Centre, du golf, de la boule de fort, du basket, à applaudir les clowns sur leur curieux engin à pédales, à tirer à la sarbacane, à jouer d'adresse avant de reprendre le vélo.

billet


Comme au premier jour

L'Étoile Cyclo, la plus grande classe verte de France. C'est la vérité, construite en vingt ans par une poignée d'inconditionnels, les pionniers de 1991 persuadés du bien fondé du projet qu'ils poursuivaient. De classe en classe l'Étoile s'est étoffée, par centaines de petits cyclos pour atteindre plus d'un millier. Tous les ans une participation record, un enthousiasme comme au premier jour, une organisation au cordeau. Parents, éducateurs sportifs, piliers de cette aventure partagent ce moment exceptionnel.

le chiffre

 

1994

C'est l'année de création de l'Étoile Cyclo. Du moins l'année où Michel Aucante exprima lors d'une assemblée le souhait de mettre sur pied cette structure. Cela se déroulait dans la salle des fêtes à Saint-Sulpice-de-Pommeray. Depuis, la manifestation s'est étoffée, unique en France par sa formule et son ampleur.
L'Usep intervient auprès des enfants de la maternelle jusqu'au CM2, elle a également un rôle de formateur pour les enseignants sur une palette de disciplines extrêmement vaste.

la phrase

 

'' Nous sommes satisfaits et heureux de ce que nous avons vu aujourd'hui sur les routes du département du Loir-et-Cher ''

André Quehen, élu au comité directeur national Usep, chargé des actions cyclo, a précisé qu'il était persuadé que le projet Étoile cyclo 41 intégrait parfaitement la manifestation nationale le P'tit tour Usep.
Ce projet est décliné par tous les départements, chacun étant libre de l'organiser à sa manière. Durant les allocutions, le président Bessonie a ajouté que le Loir-et-Cher accueillerait en avril 2012 l'assemblée Usep nationale à la Halle aux grains.

Henri Lemaire

Commenter cet article

Fred Orain 26/05/2011 19:32


On est d'accord ;)


b&c 26/05/2011 18:38


La photo est belle ! mais le titre de l'article (de la NR) est regrettable.