Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La FDSEA-JA en campagne pour les élections (NR)

Publié le par Fred Orain

Les agriculteurs de la liste FDSEA-JA se sont retrouvés lundi matin à Muides, au Gaec du Croc-du-Merle. Les agriculteurs de la liste FDSEA-JA se sont retrouvés lundi matin à Muides, au Gaec du Croc-du-Merle.

Les membres de la liste FDSEA-JA pour les élections à la chambre d’agriculture (*) se sont réunis lundi matin à Muides. Pour reprendre contact.

Autour de Guy Vasseur, président de la Chambre d'agriculture du Loir-et-Cher, de Philippe Noyau, président de la FDSEA 41 et Sylvain Boiron, président des Jeunes agriculteurs (JA), s'étaient rassemblés tous les candidats aux élections de la liste de la FDSEA et Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher. Cette réunion se tenait à Muides et s'est terminée par un sympathique verre de l'amitié au Gaec du Croc-du-Merle. Ce fut l'occasion pour tous de se retrouver ou de se rencontrer. « La liste des candidats est à 50 % renouvelée. C'est une bonne chose d'avoir du sang neuf, des idées neuves », se félicitent Sylvain Boiron et Guy Vasseur. « Nous allons pouvoir fusionner nos idées et conforter ce qui existe déjà mais de manières différentes. La Chambre d'agriculture et son assemblée permanente sont là pour répondre aux besoins des agriculteurs, en terme de présence et de compétences », ajoute ce dernier.

A la FDSEA, dont le slogan est « un syndicalisme de solution », la discussion avec les premiers acteurs est indispensable. « Nous voulons représenter tous les agriculteurs, qu'ils soient éleveurs, céréaliers, viticulteurs, apiculteursNotre action se veut au plus proche d'eux ».
Convaincus d'un bel avenir pour l'agriculture mais conscients des obstacles, les membres de la FDSEA-JA souhaitent que le travail des agriculteurs et des efforts menés depuis 15-20 ans soient reconnus, que les paysans puissent avoir un revenu correct et que la transmission des exploitations soit plus simple. Des axes importants qui seront leurs enjeux pour l'avenir que Guy Vasseur nomme en souriant les RRT : reconnaissance, revenu et transmission.

 

 

nr.blois@nrco.fr

(*) En janvier 2013.

Anne Richoux

Commenter cet article