Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 18:09

http://www.optimisez.ch/wp-content/uploads/2012/12/question.jpg

 

 

Le prochain conseil municipal approche. N'ayant pas encore reçu l'ordre du jour j'ai demandé à ce que certains points soient évoqués.

 

Ces questions étant écrites et largement avant les 48h précédents le conseil, elles seront de fait posées lors du conseil du 7 mars.

 


-> Quid du Plan Communal de Sauvegarde: Une commission a été désignée il y a plusieurs mois mais sans suite depuis. Le PCS est pourtant obligatoire depuis 2009 et n'a toujours pas été réalisé.

->  Un mail a été envoyé à l'ensemble du conseil municipal pour me demander de rendre un matériel déjà rendu:
- A quel titre ce mail a-t-il été envoyé aux autres membres du conseil ?
- Comment se fait-il que l'on envoie un mail sans avoir procédé à une vérification au préalable ?

-> Dossier facture piou
- Quelle est la facture exacte ? 3000€ ou plus ?

-> Demande de nouveau vote sur la délibération du 15 avril 2008 (premier conseil après l'installation de la nouvelle équipe) sur l'autorisation de dépense sans vote du conseil à hauteur de 50 000€ par seule décision du maire. Je demande une baisse de ce plafond à 5000€

->Eglise
- Quel type de travaux est prévu exactement (murs comme voulu par le maire) ou drainage (comme demandé par le premier architecte)
- Quel architecte est retenu pour quel coût ?
- A-t-on un devis ?

 


Le budget doit être voté avant le 15 avril. Il serait utile d'être au courant.

Repost 0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 14:59

Le divorce entre le maire l’ex-adjoint est consommé, place aux règlements de comptes, d’autres conseillers en demandent (A.Amiot)

 

Bonjour voici l'intégralité du papier paru en résumé samedi dernier dans les colonnes de la NR.

 

Alain Amiot

 

Frédéric Orain  en homme libre : « Le village se sclérose. »


Depuis sa démission lors des vœux du maire, l’ex-adjoint a repris sa liberté de parole. Avec le maire il n’était plus sur la même longueur d’onde. Opposition de style, de méthode, le malaise est désormais profond. Le recul sur l’opération cœur de village a été l’élément déclencheur. Après le dernier conseil, l’élu a rédigé un compte rendu (personnel) du conseil et autres textes sur son blog (très visité). Sur le projet Cœur de village, il explique : « Je reproche la perte de temps dûe au manque d'action engendrant la perte des subventions, le recul et la volte face de certains élus. » Recadrage sur le fonctionnement aussi : «Il y a peu de pouvoir accordé au conseil par le maire. Des élus posent des questions, pas de réponse. Je suis en désaccord et je ne suis pas tout seul sur la pratique du pouvoir, sans concertation, sans ouverture des commissions, avec des décisions financières isolées et maintenant les coups bas». Puis il tacle en racontant une scène, la qualifiant de « surréaliste » sur les finances : « Plusieurs élus se sont interrogés sur la gestion. Le maire nous a remis un tas de photocopies sur le budget, documents émanant d’un site Internet alors que nous avons une adjointe aux finances ».Et Frédéric Orain d’écrire que «  si la dette baisse c'est que la population augmente et que les investissements sont en très net recul  entre 2008 et 2010. Si on n'investit pas on ne s'endette pas et le village se sclérose, il suffit de regarder les autres autour ». Il précise sa pensée sur le fond de roulement. « Il est de 130 € par habitant à Muides contre 603 € pour les communes similaires, nous n'avons pas d'argent de côté malgré notre endettement faible.» Et pourquoi donc : « Nos dépenses de fonctionnement augmentent. Si les charges augmentent on ne peut pas investir». Et tout est du même tonneau ! Voilà, Frédéric Orain annonce la couleur en s’érigeant, non plus en tant qu’ex-adjoint en charge d’une compétence mais en possible gestionnaire de la commune. Même si rien n’est défini, officiel, certains signes ne trompent pas… A plus d’un an des municipales, les choses s’accélèreraient-elles déjà ? Ca promet !

 

Bernard Clément, le maire : «Je gère en bon père de famille »

 

« Frédéric a fait son job il avait une certaine liberté d’action, il a pris sa décision » reconnaît le maire qui tente de se placer au-dessus de la mêlée. Après, le ton se durcit : « ce qu’il raconte, écrit, vient d’un homme aigri, c’est ridicule d’essayer de m’atteindre ». Sur le fond, notamment  le cœur de village, Bernard Clément confirme : « C’est un projet lourd qui demande réflexion, alors on temporise et on étudie ». Sauf que le fait de présenter ce projet ambitieux aux vœux de 2012  après vote à l’unanimité au conseil (puis l’attente !)  a suscité de grands espoirs dans la population. Alors forcément, cela créé de la frustration dans le village ! Sur les finances aussi les deux hommes s’opposent sur le fond: « Rien ne sert de se précipiter pour avoir les subventions, on doit  recréer des capacités d’investissements et non s’endetter lourdement. On a fait le choix d’entretenir le patrimoine communal sur nos fonds propres et dans le même temps nous n’augmentons pas les impôts. Je gère en bon père de famille». On se souvient que l’atelier avait été source de conflit. Sur le manque de concertation, l’édile explique: « On ne peut pas attendre tout le monde, tout le temps pour décider, les conseillers travaillent ou font autre chose, la gestion au quotidien n’attend pas ». Et de conclure : «Travaux sur l’église, aménagement du nouvel atelier communal également, la vie communal continue». Sur son avenir, le maire n’exclut rien : « Bien des actions et projets sont à mener dans cette commune alors tout est possible ». Comprenez, je n’ai pas dit mon dernier mot pour un 5ème mandat ! La question, avec qui ? Car certains conseillers ont pris leur distance, la solidarité municipale s’est émoussée. Assurément, la bataille muidoise ne fait que commencer, les tractations aussi .Le prochain vote du budget s’annonce serré !  Alors changement de génération avec d’autres méthodes ou  continuation de la gestion en bon père de famille !

 

 

Alain Amiot

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Presse
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 20:58

 

Les membres de l’Association Muidoise de défense de la Sécurité, de la Qualité de Vie et de l’Environnement (AMSE), de l’Association des Promeneurs du Bord de Loire (APBL) et du Syndicat d’Initiative de Muides ont appris ce matin avec beaucoup de tristesse le décès de leur ami, Christian Merlin.


Présent depuis de nombreuses années dans chacune de nos Associations, il a fait preuve d’une grande implication, personnelle et déterminée, auprès des Muidois.

Nous regrettons aujourd’hui la disparition d’un homme de cœur, à l’écoute de chacun qui a toujours su défendre avec une profonde conviction des valeurs civiques, au service de l’humain et de la communauté.


Son engagement dévoué à nos côtés a permis de faire évoluer des idées et des projets pour le bon développement de notre commune.

Son départ, qui affecte l’ensemble de nos membres, est une grande perte pour nos associations et pour Muides.


Nous adressons à Françoise et à sa famille nos plus sincères condoléances et toute notre amitié.

 

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Associations - loisirs
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 10:21
Repost 0
Published by Fred Orain - dans Presse
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 11:40

 

 

Dure semaine pour les muidois. Après avoir appris le décès de M.Lasnier cette semaine, ce matin j'ai appris celui de Christian Merlin.

 

Nous nous sommes rencontrés pendant l'élection municipale de 2008. Une élection compliquée (3 listes s'affrontaient alors) et difficile (l'ambiance était parfois tendue). J'étais alors allé à sa réunion tout en étant sur la liste opposée. Je suppose qu'il avait considéré cette présence comme une sorte de provocation. La question que j'avais posé l'avait agacé (j'en ai oublié le sujet aujourd'hui).

 

Puis de l'eau a passé sous le pont de Muides et j'ai été amené à le revoir de nombreuses fois. Cela m'a amené à regretter fréquemment qu'il n'ait pas pû siéger au conseil municipal. Je suis persuadé que sa présence aurait permis d'améliorer les débats.

 

Il a sû faire preuve d'une implication exemplaire dans de nombreuses associations muidoises. Il restait très engagé dans le village malgré la maladie. Il suivait l'actualité avec attention et n'hésitait pas à agir et à encourager les autres à le faire. Son soutien m'était précieux.

 

Nous nous sommes recroisés il y a peu. Nous avions oublié les sujets politiques pour parler de l'humain, notamment de la maladie, ma famille étant concernée (comme tant d'autres). Cette conversation m'a bouleversé. Des mots rares, profonds échangés, un courage et une sérénité face à l'épreuve qui m'avaient impressionné. J'étais persuadé alors que le plus dur était passé et que nous le retrouverions en pleine forme plus tard.

 

J'apprends aujourd'hui qu'il n'en sera rien. Je suis persuadé que Muides perd quelqu'un d'une grande valeur. Mes pensées vont à sa famille et à ses amis.

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Avis personnel
commenter cet article
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 08:36
Repost 0
Published by Fred Orain - dans Presse
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 18:34

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSoSd3_zMPJwpPcLMYQKnhoWtg-vOwLILuky5LvqI4rULlrQa1qV7cVtiCDMg

 

La loi ne me permet pas de recopier l'intégralité des articles de la NR concernant Muides (disponibles sur cette page). Le service de la NR ayant été appelé par une âme charitable qui regrettait que le compte rendu de l'article sur le conseil municipal ait été publié sur le blog. La Nouvelle République m'a envoyé un message (plutôt sympathique d'ailleurs) pour que je modifie mes articles issus de ses services.


L'âme plaignante dont je tairais le nom par charité était surpris que les articles soient disponibles si vite. Il ne s'agit en aucun cas d'une faveur que tel ou tel me ferait mais tout simplement de la publication rapide qui est faite sur le site de la NR. Il n'est pas rare de l'avoir sur le site avant de l'avoir chez son buraliste. Est-ce bien ou pas c'est un autre débat dans lequel je ne souhaite pas entrer.


Désormais vous trouverez des extraits des articles (ce qui pour le coup est plus respectueux des droits d'auteur). Cela peut se montrer pénible pour les articles de compte-rendu de conseil municipal (on peut alors penser que je fais un tri dans l'article).

 

Je tiens à préciser que j'ai toujours cité les sources des articles quand ils provenaient de la NR.

 

En ce qui concerne mes comptes rendus des conseils municipaux, pas de souci. Ils sont tout à fait légaux (le conseil est public et je suis l'auteur).


Repost 0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 12:12

 

Le Chausséen Chardon en benjamin.

Le Chausséen Chardon en benjamin. - (Photos cor. NR, Aurat)

 

 

Article complet à cette adresse:

http://www.lanouvellerepublique.fr/Loir-et-Cher/Sport/Tennis-et-Raquettes/Badminton/n/Contenus/Articles/2013/02/05/LEA-MAROTO-BRILLE

 

La joueuse de Muides Léa Maroto a fait coup double ce week-end en s’imposant dans le Super Series jeunes et le trophée départemental.

 

 

Super Series jeune

Samedi, la deuxième étape du Super Series jeunes à La Chaussée a vu la belle victoire de la Loir-et-Chérienne Léa Maroto en benjamine. En grande forme, la pensionnaire de Muides a réussi un beau parcours. Les meilleurs poussins, benjamins et minimes du Centre et des régions limitrophes ont livré un beau spectacle toute la journée dans un gymnase Montprofond bien agencé.

(..)

 

Trophée départemental jeune

Au trophée départemental jeune à Blois, plus de cent joueurs ont participé avec une belle répartition des podiums entre les clubs. Sur sa lancée de la veille, Léa Maroto (Muides) s'impose en minime.

(...)

 

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Sports
commenter cet article
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 08:53

Article original de la Nouvelle République.

 

Lors de la dernière réunion du conseil municipal de Muides, il a été annoncé que la démission d'un adjoint, Frédéric Orain (urbanisme et communication) a été acceptée par le préfet. Frédéric Orain restera conseiller municipal pour continuer à participer à la gestion des affaires communales. Il a dénoncé « le manque de concertation autour du projet " Cœur de village ", la perte de temps avec un changement brusque de la nature de ce projet alors qu'il avait été validé par le conseil municipal en décembre 2011 et présenté aux vœux du maire en janvier 2012. » Maryline Garot a regretté que « les commerçants n'aient pas été concertés plus en amont. »

 

Les tiraillements entre élus s'éternisent sur ce projet, mais aussi sur le fonctionnement communal notamment le personnel. Lors du conseil plusieurs conseillers municipaux ont dénoncé « un manque de concertation et une ambiance de plus en plus insupportable lors des séances du conseil municipal. ». Le large perdure et se durcit. La gestion « isolée » du maire est contestée, mais ce dernier confirme (déjà évoqué lors des vœux) le fait de prendre du temps et de ne pas se précipiter les choses.


Le maire indique qu'il réfléchit à l'hypothèse du remplacement d'un adjoint, sachant que ce remplacement n'est pas obligatoire, le nombre d'adjoints au maire pouvant légalement rester à trois. Fidèle à sa ligne, pas de précipitation !
Rappelons aussi que l'ex-adjoint prenait une large part dans la communication communale. Désormais, il communique sur son blog… et il ne s'en prive pas.

 

Cor. NR : Alain Amiot

Assainissement collectif rue du 8-Mai-1945. Une subvention a déjà été demandée au titre de la DSR pour cette opération de 131.560 € TTC. La commune va aussi en demander une au titre de la DETR (Dotation d'équipement des territoires ruraux) et à l'Agence de l'eau.

Réforme des rythmes scolaires. Le projet de décret va paraître prochainement pour rétablir la semaine de quatre jours et demi pour la rentrée scolaire 2013. Le mercredi matin poserait beaucoup de problèmes d'organisation pour la cantine, garderie, le centre de loisirs, alors que le samedi matin (comme avant) serait plus approprié. Les élus souhaitent que toutes les communes de la CCBL fixent le même jour pour coordonner les activités extrascolaires organisées au sein de l'intercommunalité. Les communes ont jusqu'au 31 mars pour se positionner. Des aides financières (ponctuelles et non pérennes) seront attribuées aux communes en fonction de leur choix (de 40 € à 50 € par élève). Sylvie Murat souhaite une réunion avec la commission scolaire, le directeur de l'école, l'APE et l'AUCS avant que le conseil ne prenne position.

Travaux sur les bords de Loire et le pont. Il s'agit d'enfouir des lignes moyenne tension ErDF sous la Loire. Les travaux confiés à une entreprise belge sont en cours. Les élus espèrent que l'entreprise remettra en état la chaussée, détériorée à cette occasion.

Travaux d'élagage et de débroussaillage réalisés sur la commune. Un élu s'interroge sur une facture de 3.000 € émanant de l'entreprise Piou reçue sans devis ni bon de commande signés. Un élu avait bien demandé un devis, mais qui l'a signé ? Une enquête est menée.
Repost 0
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 20:04

http://koltchak91120.files.wordpress.com/2013/01/pravda.jpg

La Pravda ("la vérité" en russe), célèbre journal soviétique connu pour tenir bien mal son nom

 

 

 

Alerté par plusieurs conseillers municipaux, je suis allé voir le PV du dernier conseil municipal.

Au mieux c'est une vaste blague, au pire c'est une supercherie.

Il y a une succession d'oublis étonnantes:

- Les élus qui avaient bien compris ma démission lors des voeux ne sont pas évoqués les autres si.

- L’explication de ma démission est très succincte voire tronquée (gênante peur être ?). La demande d'ouverture des commissions municipales, l'autorisation de 50 000€ de dépenses accordé sans vote au maire, sa pratique personnelle du pouvoir municipal sont "oubliées".

 

- Les interventions de Philippe Vaucher, Daniel Gauthier, Maryline Garot sont "oubliées". Notamment toutes les interventions critiquant l'attitude du maire.

- J'ai appris que l'on s'excusait auprès de M.Carlier pour une information qui n'avait pas été donnée au conseillers (comment publier cette info dans ce cas !). Je rappelle que M. le maire est le directeur de publication du passeur. Plutôt que de s'excuser en mon nom, il pourrait peut être commencer à le lire avant publication.

- La question de mon remplacement est survolée.

- Le nom des communes participants aux fêtes de la Loire (et de ceux qui n'y participent pas) est oublié lui aussi.

- Le soutien des conseillers municipaux sur la demande de M.Vaucher de vérifier l'élagage de Piou est "oublié"

- La question sur le déménagement de l'atelier communal n'a pas été posée par Daniel Gauthier mais par moi.

- La remarque de Mme Garot sur le ton désobligeant des réponses oubliée.

 

etc.

 

Je vois que les remarques  faites lors du conseil (et non publiées) comme quoi certains conseillers avaient l'impression que le conseil "ne servait à rien"  ont désormais leur réponse à leur question. Quand les choses ne se passent pas comme on le souhaite, on change la vérité. Dans ces conditions on peut effectivement se poser des questions sur l'utilité du conseil.

 

Jusqu'à quand ?

 

 

Petit comparatif:

- Mon compte rendu lors du conseil du vendredi 25 janvier

 

- Le procès verbal publié sur les panneaux communaux (cliquez pour agrandir)

 

Heberger image

Heberger image

Heberger image

 

Heberger image

 

 

NB: Le site internet de la mairie n'a pas mis à jour la page des conseils municipaux malgré l'approbation du conseil du 30 novembre lors du conseil du 25 janvier. Qu'on ne remplace pas l'adjoint à la communication est une chose, qu'on arrête de communiquer  en est une autre.

 

Repost 0

Présentation

  • : Muides sur Loire
  • Muides sur Loire
  • : Ce site a pour objectif de rassembler toutes les bonnes idées des muidois pour avancer ensemble.
  • Contact

Twitter