Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mars 2012 2 27 /03 /mars /2012 14:27

Le prochain passeur sera dans le s boîtes aux lettres au tout début du mois de juin. Nous devons donc avoir vos articles avant le 1er mai si possible.

 

Merci !

 

 

  Les passeurs

- Printemps 2008

- Automne 2008

- Printemps 2009


 

Printemps-été 2010

  passeurp.jpg

 

Automne-hiver 2010

passeur

 

 

  Printemps été 2011

couverture

 

 

    Printemps Automne-Hiver 2011

passeur-copie-1.jpg

Pour l'obtenir, cliquez sur l'image

(format PDF)

En cas de difficulté téléchargez Adobe reader avec ce lien

 

 

 

Les messagers muidois

- Eté 2008

 - Hiver 2008

  - Eté 2009

decembre-2009.jpg

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Communication
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 18:48

 

 

Le compte rendu de cette réunion du 9 mars 2012  est disponible en cliquant sur ce lien (format PDF)

 

Cette réunion a été marquée par un renouvellement important du bureau. Félicitations à Astrid Gauthier pour sa présidence.

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Associations - loisirs
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 22:21

rando-copie-1.jpg

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Associations - loisirs
commenter cet article
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 22:17

 

Deux podiums pour Léa Maroto (Muides). Deux podiums pour Léa Maroto (Muides).

 

 

Au trophée régional jeune de Châteauroux, les Loir-et-Chériens ont obtenu dix podiums. En poussin, Hugo Calvani (Salbris) poursuit sa progression en allant en demi-finale du simple. Shyrel Courtois (Salbris) associée à Hugo sont troisièmes en mixte.
En benjamin, Léa Maroto (Muides) s'arrête au stade des demi-finales en simple dame. Charles Metreau (Salbris) se hisse en finale du simple homme. Il gagne en double homme avec Augustin Quetard (CLT Orléans). En mixte, Léa est deuxième avec Alexis Vanhaecke (Bourges). En minime, Killyan Pastorelli (Salbris) atteint les demi-finales du simple homme. Sa sœur Cassandra (Salbris) l'imite en simple dame. En double homme, Killyan s'impose avec Léo Ouvrier-Buffet (CLT Orléans). En mixte, Corentin Chauffourd (Salbris) et Cassandra Pastorelli terminent deuxième. En cadet, Tristan But (Salbris) et Axel Agneesens (La Chaussée) prennent une belle deuxième place en double homme tout comme Solène Moyer-Javoy et Odelia Rabusseau (Contres) en double dame.

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Sports
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 14:01

 


Juste un petit mot au cas ou il y aurait des mamans du centre (41-45 et 28) qui allaitent : le lactarium d'Orléans a grand besoin de lait maternel pour aider des petits prématurés

 

ORLEANS
45 - Loiret

Lactarium d'Orléans
Hôpital d'Orléans
1 rue Porte Madeleine - BP 2439
45032 ORLÉANS Cedex 1

Responsables :
Dr Diana NAYDENOVA
Dr Marie ROUJOU-GRIS
Me Claire ROUSSEAU- LANDRAGIN (Cadre de santé)

 

 

Le personnel du lactarium se déplace sur le secteur géographique d’Orléans - Montargis - Gien - Lamotte-Beuvron.
Une équipe médicale et paramédicale est à votre disposition pour répondre à vos questions.

Téléchargez la plaquette d'information du lactarium d'Orléans

Repost 0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 13:01

Affiche.jpg

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Communication
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 12:54

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/9e/Carte-electorale-francaise-recto.jpg

 

L'envoi des cartes électorales pour les élections présidentielles et législatives aura lieu mardi prochain. Pour rappel, vous pouvez continuer d'utiliser votre ancienne carte en cas de perte.

 

 

 

La carte électorale est valable pour tous les scrutins et est délivrée à tout électeur inscrit sur la liste électorale. Elle n'a pas de limite de validité. Elle est gratuite et d'un modèle uniforme. Une nouvelle carte est envoyée tous les trois ans aux électeurs.

La carte électorale doit obligatoirement contenir les indications suivantes :

nom, prénoms, domicile ou résidence, date et lieu de naissance de l'électeur, ainsi que le code postal de son domicile ou de sa résidence ;
l'indication du lieu et du numéro du bureau de vote où doit se présenter l'électeur.
L'apposition de la signature du maire et du cachet de la mairie sont facultatifs.

Comment l'obtenir ?

En s'inscrivant sur les listes électorales de sa commune.

L'inscription ne donne pas lieu à la délivrance immédiate de la carte électorale. La mairie remet provisoirement un reçu. La carte électorale est envoyée aux nouveaux inscrits au terme de la période de révision annuelle des listes électorales, soit après le dernier jour de février.

Elle est délivrée au domicile des électeurs. La distribution doit être achevée 3 jours avant la date d'une élection générale et au plus tard le 1er juillet suivant la révision annuelle.

Les jeunes atteignant leur majorité entrent dans le cadre de la procédure de l'inscription d'office. Une fois, leur inscription prise en compte, une carte leur est envoyée à leur domicile qui est réputé être celui de leurs parents. Dans le cas où le jeune de 18 ans a un domicile distinct de celui de ses parents, il peut s'inscrire sur sa demande dans une autre commune.

Les cartes électorales qui n'ont pas pu être distribuées au domicile des électeurs, notamment par suite de changement d'adresse non signalé, retournent à la mairie. Elles seront mises à la disposition des électeurs concernés en cas de scrutin au bureau de vote mentionné sur la carte. Ces électeurs ont alors la possibilité de retirer leurs cartes au moment du scrutin. Elles ne peuvent être délivrées à ces électeurs qu'après vérification de leur inscription sur les listes électorales et présentation d'une pièce d'identité ou authentification par deux témoins inscrits sur les listes du même bureau de vote.

Les cartes qui n'ont pas été retirées sont mises sous pli cacheté. Ce pli est alors remis à la commission administrative au 1er septembre pour les besoins de la révision des listes électorales.

Faut-il signaler un changement d'adresse ?

Oui, il est nécessaire de le signaler à sa mairie même s'il n'y a pas eu de changement de commune.

L'adresse des électeurs figurant sur les listes électorales est celle à laquelle sont envoyés les documents de propagande et la nouvelle carte électorale. En cas de changement d'adresse, même s'il n'y a pas eu de changement de commune, la Poste ne fait pas suivre ces courriers qui sont remis à la commission administrative. Sans information complémentaire, les personnes concernées ne sont alors plus considérées comme remplissant la condition de domicile ou de résidence pour pouvoir être électeur dans la commune et peuvent être radiées des listes électorales.

Faut-il présenter sa carte d'électeur au moment du vote ?

Pour voter, il est nécessaire d'être inscrit sur les listes électorales du bureau de vote où on se présente et de justifier de son identité. La présentation de la carte électorale n'est pas obligatoire.

Dans les communes de moins de 3 500 habitants, la présentation de la carte électorale est suffisante pour voter.

Dans les communes de 3 500 habitants et plus, il faut impérativement présenter une pièce d'identité.

Liste des pièces d'identité acceptées (arrêté du 24 septembre 1998) :

  • carte nationale d'identité
  • passeport
  • carte du combattant de couleur chamois ou tricolore
  • carte d'invalidité civile ou militaire, avec photographie
  • carte d'identité de fonctionnaire avec photographie délivrée par le directeur du personnel d'une administration centrale, par les préfets ou par les maires au nom d'une administration de l'Etat
  • carte d'identité ou carte de circulation avec photographie délivrée par les autorités militaires des armées de terre, de mer ou de l'air
  • permis de conduire
  • permis de chasser avec photographie
  • titre de réduction de la Société nationale des chemins de fer français avec photographie

Tous ces titres doivent être en cours de validité sauf la carte nationale d'identité et le passeport qui peuvent être périmés.

En cas de perte ou de vol de la carte électorale ?

Le maire peut délivrer une attestation d'inscription sur la liste électorale à tout électeur.

En cas de vol, prévenir le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie afin d'éviter toute utilisation frauduleuse.

Il est possible au moment du vote de présenter l'attestation d'inscription à son bureau de vote. Si la démarche n'a pas été faite auprès de la mairie, il est également possible de se présenter le jour du scrutin au bureau de vote avec une pièce d'identité. Le vote sera alors possible après vérification de l'identité de l'électeur et de son inscription sur les listes électorales.

Les ressortissants communautaires ont-ils une carte électorale ?

Les ressortissants communautaires ont désormais la possibilité de voter en France à l'élection des représentants au Parlement européen et aux élections municipales.

Le droit de vote et l'éligibilité des citoyens européens leur a été ouvert par le traité de Maastricht en son article 8B, la directive n° 94/80/CE du 19 décembre 1994, et la loi organique n° 98-404 du 25 mai 1998.

Ils doivent être inscrits sur les listes complémentaires correspondantes. Il leur est délivré une carte électorale d'un modèle spécial pour chacun des deux scrutins.

La carte électorale pour les élections municipales mentionne également la nationalité du ressortissant communautaire.

Lors du vote, les ressortissants communautaires doivent présenter une des pièces d'identité citées précédemment (arrêté du 24 septembre 1998) ou une carte nationale d'identité ou un passeport délivré par l'administration compétente du pays dont le titulaire possède la nationalité ou un titre de séjour autorisant leur présence sur le territoire français.

 

Jusqu'en 1993, la carte d'électeur s'intitulait « CARTE D'ÉLECTEUR ». À partir du scrutin européen du 12 juin 1994, elle s'est intitulée « CARTE ÉLECTORALE » (à ne pas confondre avec la carte électorale originale, qui est la carte géographique des circonscriptions législatives)

Repost 0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 08:53

C'est la passion qui fait la force, l'union aussi. C'est la passion qui fait la force, l'union aussi.

C'est devant une vingtaine de personnes, en présence de Mady Saulière, présidente de l'UDOTSI de Loir-et-Cher, et Bernard Clément, maire de Muides, que Maryline Garot, présidente du syndicat d'initiative, a présenté l'assemblée générale. Elle est revenue sur le succès de la marche des Bourgeons avec 250 marcheurs et sur l'accueil du SI en juillet et août effectué dans un local près des terrains de tennis. Pour ce faire, l'association a recruté une personne trilingue à 15 heures par semaine.

2012 s'annonce chargée. La marche aura lieu le 1er avril. Les bénévoles enchaîneront avec le comice agricole de Mer, début juin, pour terminer le mois la tête dans le guidon par la fête de « La Loire à vélo ». Pas le temps de souffler car la saison touristique battra son plein avec la gestion du point accueil. La nouveauté arrive fin juillet avec l'animation d'un marché de produits locaux en semi-nocturne regroupant 15 à 20 exposants de 17 h 30 à 22 h (place de la Libération et square). Ce genre d'action est en vogue, et comme Muides double de population l'été avec les deux campings, l'opération ne peut que séduire.
Côté financier, Anne-Marie Hahusseau, trésorière, a indiqué un déficit de 475 € occasionné par les charges de personnel, mais limité avec la randonnée.
Et l'avenir du SI ? « Au 1er janvier 2014, le SI (association loi 1901) perdra sa compétence tourisme et ne sera plus rattaché à l'entité nationale FNOTSI. La structure peut demander le classement en office 3e catégorie (critères drastiques) ou changer de dénomination pour continuer une activité culturelle sur la commune », explique Mady Saulière. Mais l'avenir ne serait-il pas intercommunal ? « Il y a des pôles touristiques sur la communauté de communes de la Beauce ligérienne, Talcy, le Domino et les projets muidois comme le " Cœur de village ", l'aménagement de routes qui auront un impact positif » évoque le maire, vice-président de la CCBL chargé du tourisme. Quid du pôle d'accueil touristique et de la mutualisation des acteurs sur le territoire demandé par Maryline Garot ! Ça viendra peut-être un jour, en attendant l'équipe de bénévoles repart pour de nouvelles aventures.

 

 

Cor. NR : Alain Amiot

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Associations - loisirs
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 20:58

boutdenhaut-0002.jpeg

 

 

 

 

boutdenhaut-0003.jpeg

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Commerces
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 08:21

Élu et associatif, un tandem sur la route de la sécurité.
Élu et associatif, un tandem sur la route de la sécurité.

Dernièrement, s'est tenue l'assemblée générale de l'Amse (Association muidoise de sécurité et d'environnement) devant un nombreux public. Depuis une décennie, la structure milite pour davantage de sécurité sur la commune et un meilleur cadre de vie. En ce sens, elle travaille en coordination avec les divers acteurs (mairie, conseil général…) et se pose en force de proposition : « Nous militons ardemment pour la sécurisation des entrées de Muides, pour l'instauration de " zones 30 ", pour plus de place pour les vélos et la valorisation de la commune entre autres », explique Mireille Le Helloco. Et, donc, le plan de sécurité « Cœur de village », géré par la municipalité, est décortiqué !

L'Amse agit en partenaire de Frédéric Orain, adjoint à l'urbanisme et ordonnateur de ce plan. Il était d'ailleurs présent pour présenter les aménagements prévus. Sécurisation des quatre entrées, réalisation du carrefour du Bout-d'en-Haut, enfouissement des réseaux, valorisation de la place de Libération, aménagement du parc de La Cressonnière et du quartier de la mairie, création de parkings sont notamment au programme piloté par le cabinet Alonso.
« Il nous faut être cohérent et réaliste par rapport à nos moyens. C'est un projet de long terme pour rendre le village sûr et agréable », a résumé l'élu. Et puis, la marque de fabrique de l'Amse, c'est l'échange ! « Les adhérents ont posé des dizaines de questions autour de ces sujets sans quitter l'intérêt général », constate la présidente. Il y aura aussi les arbitrages budgétaires à faire pour éviter les sorties routes financières ! « Nous saluons l'énorme travail de Frédéric et surtout son sens de l'écoute et du partenariat », ajoutant : « Si, ici, le plan fait l'unanimité sur le principe ce n'était pas le cas au sein du conseil ».
Outre cette action avec la municipalité, l'association œuvre auprès des autres acteurs pour faire progresser ses idées en expliquant les tenants et aboutissants administratifs et techniques dans un bulletin régulier. Avec plus de 100 adhérents au compteur, l'Amse se veut pédagogique sur des sujets parfois complexes.

 

 


Cor. NR : Alain Amiot
Repost 0
Published by Fred Orain - dans La sécurité
commenter cet article

Présentation

  • : Muides sur Loire
  • Muides sur Loire
  • : Ce site a pour objectif de rassembler toutes les bonnes idées des muidois pour avancer ensemble.
  • Contact

Twitter