Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 12:00

Sylvie Chauveau. Sylvie Chauveau. - (Photo dr)

Sylvie Chauveau, maire de Crouy-sur-Cosson, est décédée vendredi des suites d'une longue maladie. Gilles Clément, président de la communauté de communes du Pays de Chambord, témoigne au nom de ses collègues de son engagement pour le bien collectif.
« Notre collègue et amie Sylvie Chauveau nous a quittés, vendredi 29 avril, après une lutte exemplaire de courage de plus de trois années contre la maladie.
« Élue première adjointe au maire de Crouy-sur-Cosson en 1995, elle en devient maire en 1999. En 2002, elle contribue à la création de la communauté de communes du pays de Chambord, dont elle devient vice-présidente en charge des finances en 2008.
« Assistante de gestion dans un cabinet d'expertise comptable à Mer, elle éclaire chacun de ses collègues lorsqu'il s'agit de préparer ou d'expliquer le budget.
« Malgré sa souffrance, c'est dans son engagement au service de ses concitoyens qu'elle trouve le courage de se battre, avec l'aide précieuse de son compagnon Philippe. Sylvie l'a encore prouvé il y a quelques dizaines de jours, lorsqu'elle a tenu à présenter elle-même les 18 budgets qu'elle avait préparés avec la commission des finances. Tous ont été votés à l'unanimité.
« Particulièrement motivée par l'action publique, Sylvie Chauveau a fait aboutir de nombreux projets dans sa commune : l'achat et la rénovation du restaurant Saint-Martin, la réalisation de la bibliothèque, le nouvel atelier communal, la garderie ou l'informatisation de la mairie.
« Elle s'est également engagée dans la modernisation du camping municipal de Crouy. L'opération à laquelle elle tenait tant aura été le réaménagement et l'embellissement du bourg de Crouy avec l'opération '' Coeur de village '', en collaboration étroite avec la communauté de communes. Elle, qui a toujours cru à l'efficacité d'un travail en équipe, était convaincue que les bons projets ne parviennent à leur but que lorsqu'ils sont préparés dans un contexte serein, '' dans une bonne ambiance '', disait-elle.
« Tous ses amis de Crouy et du Pays de Chambord mesurent la leçon de courage et de ténacité qu'elle vient de leur donner. Son combat n'aura pas été vain car il va nous procurer à tous la force de poursuivre à Crouy comme au pays de Chambord, ce à quoi elle croyait. »

Repost 0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 19:05

 

IMGP1291.JPG

 

Le club de la chaussée Saint victor nous a présenté aujourd'hui les vélos de la belle époque. Et en costume en plus !

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Fêtes
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 17:56

Sous une atmosphère tropicale (chaleur et averses de pluies...) les enfants ont tous trouvé le trésor de la chasse aux oeufs. Des poules en chocolats offertes par le comité des fêtes et des boissons offertes par la municipalité. . 

 

L'article de l'APE sur le sujet.

 

Photo-125.jpg

Le pot du comité des fêtes et de la municipalité

 

Photo-115.jpg

 

Photo-116.jpg

 

Photo-111.jpg

 

Photo-114.jpg

 

Photo-113.jpg

Beaucoup de monde présent...

 

Photo-126.jpg

L'équipe étoile

 

 

Dommage que le comité des fêtes se retire l'année prochaine. Merci à eux malgré tout d'avoir financé cette chasse aux oeufs deux années de suite. Un grand merci aussi aux parents bénévoles pour leur indispensable soutien.

L'équipe de l'APE réfléchit à une possible édition 2012 (inscription payante ? fonds propres de l'association ?). Affaire à suivre...

 

 

Site de l'APE: APE de Muides 41

Repost 0
Published by Fred Orain - dans L'école
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 09:31

La brigade de gendarmerie de Mer appelle les témoins d'un accident mortel à se manifester auprès d'eux. Il s'agit de l'accident s'étant produit mercredi dernier à 20 h 40 en sortie d'agglomération de Mer, sur la RD 2.152, entre un cyclomoteur et une voiture.

 

Les témoins peuvent contacter le 02.54.81.41.20.

Repost 0
Published by Fred Orain - dans La sécurité
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 11:51

cressinniere.jpg

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Fêtes
commenter cet article
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 09:18
Toute l'équipe prête à « booster » la fréquentation. Toute l'équipe prête à « booster » la fréquentation. - (dr)

Au bord du fleuve royal, à la confluence de routes où circulent 13.000 véhicules par jour, sur la piste de la Loire à vélo, le camping municipal de Bellevue deux étoiles jouit d'un site idéal pour accueillir à bras ouverts les touristes. D'ailleurs, à peine les portes étaient-elles ouvertes le 15 avril, que les camping-cars notamment se sont installés. De l'avis du maire, Bernard Clément, la saison commence bien : « Nous sommes fort bien placés notamment avec les pistes à vélo. Avec la gare à Mer, désormais on peut descendre du train avec son vélo et découvrir notre belle vallée de la Loire, Muides étant la porte d'entrée. »
D'année en année, le site s'embellit. Après la peinture des sanitaires en 2010, l'enduit extérieur, la toiture du bâtiment d'accueil sont de mises en 2011 sans compter un éclairage complémentaire en bout de l'espace et des coups de peinture pour redonner une seconde jeunesse. Eh oui, l'outil date des années soixante-dix environ !
Côté fréquentation, avec 10. 478 nuitées en 2010, le camping a connu une légère baisse (12.048 en 2009 et 11.430 en 2008). 64 % d'étrangers et 36 % de Français (6.118 touristes au total) avaient goûté la quiétude du lieu. Les vélos qui s'arrêtent rapportant moins que les autres touristes (voitures, caravanes...), il serait intéressant cette année d'augmenter ces derniers tout en profitant de l'élan des deux-roues. Résultat des courses, le 15 septembre, ce sera l'heure de la fermeture, des comptes ! Ouvert sept jours sur sept, le camping est géré par un régisseur et son adjoint, Jean-Louis et Nicolas. A proximité des châteaux, au coeur du Val de Loire, ce camping mériterait d'être plus courtisé. Rendez-vous en juillet et août pour voir le compteur s'emballer au plus grand bonheur des commerçants...

 


Cor. NR : Alain Amiot
Liens:
Repost 0
Published by Fred Orain - dans Hébergements
commenter cet article
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 17:28

C'est le projet de schéma départemental de coopération intercommunale présenté hier par le préfet. Un projet de '' compromis '' qui ouvre le débat.

 

SDCICCliquez sur l'image pour la télécharger

 

>> La carte du projet

 

 

Nicolas Basselier, préfet a présenté son projet.  
Nicolas Basselier, préfet a présenté son projet. - (dr)

 

Elles pourraient être douze, au lieu de vingt-deux actuellement. Le préfet de Loir-et-Cher a présenté hier à la CDCI (commission départementale ad hoc, lire ci-contre) son projet de schéma départemental de coopération intercommunale, proposant de ramener à douze le nombre de communautés de communes en Loir-et-Cher.
En amont : un gros travail de diagnostic de l'existant, effectué par les services de la préfecture ; avec réalisation d'un atlas cartographique, étude des habitudes de vie des populations, prise en compte des données naturelles (axe ligérien ou Val de Cher, par exemple). Puis, « jusqu'à la semaine dernière, nous avons reçu tous les parlementaires, les présidents de communautés de communes, les maires des communes qui restaient isolées ainsi que tous les autres élus qui le souhaitaient », résume Nicolas Basselier. Après croisement des analyses techniques et du résultat de ces entretiens, trois scénarios ont été élaborés.

 

'' Une solution intermédiaire ''
 
Le premier, « minimaliste, proposait un quasi-statu quo, avec pour seules modifications de la carte ce qu'impose la loi de réforme territoriale : qu'il n'y ait plus de communes isolées (ndlr, elles sont aujourd'hui six : Villiers, Rocé, Faye, Villetrun, Angé et Saint-Romain) ; la suppression des enclaves et discontinuités existantes autour de Vendôme ; et la suppression par l'intégration des trois intercommunalités à moins de 5.000 habitants (ndlr, le Perche Vendômois, la Beauce oratorienne, et les Coteaux de la Braye). » Une option, timide, qui, selon le préfet, n'aurait pas « répondu à l'objectif de rationalisation de l'intercommunalité inscrit dans la réforme ».
Le scénario « maximaliste », au contraire,envisageait de restreindre le découpage du département « à cinq ou six intercommunalités seulement. Mais cela aurait déclenché une hostilité très large des élus. Et certainement un refus de la commission départementale de coopération intercommunale. »
C'est donc le troisième scénario, intermédiaire, qui a été présenté hier en CDCI. Avec un projet de douze intercommunalités, réunissant de douze communes pour les plus petites (Beauce oratorienne, Controis...) à quarante-huit pour la communauté d'agglomération de Blois qui, agrandie de la Beauce Val de Cisse, mais aussi de Chaumont et Rilly, passerait à 107.282 habitants... « C'est une solution intermédiaire, qui me paraît concilier l'ambition de la loi et la prise en compte des réalités locales », estime Nicolas Basselier. Sachant que, « ce n'est qu'une proposition. Le schéma ne sera pas imposé, il sera le fruit d'une véritable coproduction entre les élus et le préfet. » Élus qui ont désormais huit mois pour en débattre puis se décider, au sein de la commission départementale de coopération intercommunale. De rudes discussions en perspective.

 

 


'' La commission décidera ''

Le calendrier s'annonce serré, au terme de la réunion d'hier. Avant fin avril, le préfet devra transmettre son projet de schéma à tous les maires et présidents d'intercommunalité qui auront trois mois (jusqu'au 31 juillet) pour donner un avis. Ces avis rassemblés seront ensuite transmis à la commission départementale de coopération intercommunale qui, à son tour, aura quatre mois (jusqu'à fin décembre) pour valider le schéma. « C'est une nouveauté, insiste Nicolas Basselier, jusqu'à présent, la CDCI n'avait qu'un pouvoir consultatif. Désormais, à la seule condition de se prononcer à la majorité des deux tiers et de rester en conformité avec la loi, c'est elle qui décidera. Et qui va donc décider du schéma définitif. Moi, ensuite, je n'aurai qu'un rôle de '' notaire ''... pour '' enregistrer '' tout ça. »
Calendrier à venir serré, donc, et riches débats en perspective, tant au sein des conseils municipaux et communautaires que de la commission départementale...
Ou sur la place publique.

 

 

Des vagues

Le préfet a insisté, le schéma d'intercommunalité présenté n'est qu'un avant-projet ; rien ne se fera sans les élus ; parce que « c'est l'esprit de la réforme »...Parce qu'aussi, soupçonne-t-on, les élections sénatoriales approchent ? Que ce n'est guère le moment d'indisposer des élus locaux qui sont grands électeurs ?
Malgré cela, pourtant, le projet pourrait faire des vagues. Une agglomération qui dépasse les 100.000 habitants, récupérant au passage la plateforme aéronautique du Breuil, pourrait faire des « jaloux »... D'autant que le schéma proposé balaie par ailleurs les espoirs (fortement exprimés en Vendômois) d'autres grandes intercommunalités dans le département.
La « riche » communauté du Controis, préservée en enclave entre Val de Cher et Blaisois, pourrait quant à elle susciter des convoitises... Tandis que, dans le sud, Romorantin se sent oublié...
Des élus, réunis hier en commission départementale de coopération intercommunale, ont commencé à soulever ces questions. S'interrogeant sur la cohérence entre le découpage proposé et les bassins de vie des populations... Le débat est ouvert.


 

 

La CDCI, c'est qui ?

C'est à la commission départementale de coopération intercommunale qu'il va désormais revenir de modifier, ou non, et au final de valider à la majorité des deux tiers, le projet de schéma départemental de coopération intercommunale présenté hier par le préfet.
Elle est en Loir-et-Cher composée de quarante membres soit : seize maires, seize représentants des intercommunalités à fiscalité propre, deux représentants des syndicats intercommunaux, deux du conseil général et deux du conseil régional.

Emmanuelle Pavillon
Les communautés de communes actuelles
Repost 0
Published by Fred Orain - dans CCBL
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 21:22

S7301527.JPG

 

Depuis quelques années nous essayons d'apporter un peu de renouveau à la bibliothèque. avec notamment l'aménagement des locaux, la mise en place d'internet, la venue d'une conteuse, le partenariat avec l'école, l'atelier du mardi...

 

Ceci grâce notamment au dévouement de ses bénévoles (Nicole LIMET / Stephanie TREMEL / Murielle HERNANDEZ / Astrid GAUTHIER). Les nouvelles (ou les nouveaux d'ailleurs) seront les bienvenu(e)s. Cela permettrait d'ouvrir la bibliothèque sur de noivelles tranches horaires...

 

Un petit point sur les livres (L'achat des nouveautés se fait tous les 2 ou 3 mois):

 

 En 2005 réouverture de la bibliothèque: sont sortis 39 livres

- 2006 : 175 livres

- 2007: 363 livres

- 2008 : 381livres

- 2009 : 475 livres

- 2010 : 650 livres

 

S7301528

 

S7301531.JPG

 

S7301532.JPG

 

Merci à Astrid pour les photos et les chiffres ;)

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Culture
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 17:28

Le conseil municipal de Muides-sur-Loire, lors de sa dernière réunion, a approuvé les comptes 2010 et voté à l'unanimité les budgets.


Commune. Fonctionnement : recettes,1.076.676,68 € ; dépenses, 765.421,32 € ; excédent : 311.255,36 €. Investissement : recettes, 91.211,59 € ; dépenses, 155.835,81 € ; déficit, 64.624,22 €. Restes à réaliser en dépenses, 67.511 euros.

 

Budgets primitifs 2011. Assainissement. L'excédent d'exploitation de l'exercice 2010 de 24.318,73 € est reporté en totalité en fonctionnement. Section d'exploitation :171.824 € ; investissement : 601.810 €
Trois tranches sur les secteurs, avenue de la Loire, rue de l'Ancien-Moulin, rue Neuve, rue de la Garenne et rue de Chambord sont inscrites en investissement

 

Commune. Le résultat de fonctionnement excédentaire de l'exercice budgétaire 2010, d'un montant de 311.255,36 € est reporté comme suit : 132.135,22 € en investissement pour couvrir le déficit et les restes à réaliser négatifs ; 179.120,14 € en fonctionnement.
Budget 2011: fonctionnement 1.128.054 € ; investissement : 401.472 €
Les principaux dossiers en 2011 : l'étude préparatoire de l'opération Coeur de village (phases 1 et 2), un programme global de signalétique sur la commune et l'acquisition d'un atelier communal et ses aménagements pour les services techniques


Vote des taux. Taxe d'habitation, 16,50 % ; foncier bâti, 29,67 % ; foncier non bâti, 57,47 % résultat produit fiscal de 413.823 € (contre 395.536 € en 2010).

 

Voir article sur le budget...

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Finances
commenter cet article
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 18:03

Second en partant de la droite, voilà l'adjudant François Heurtebise à la tête du centre de secours. Second en partant de la droite, voilà l'adjudant François Heurtebise à la tête du centre de secours. - (dr)

Intense émotion au centre de secours de Muides, samedi soir. Devant des élus locaux et départementaux ainsi que des gradés de la corporation, le major Patrice Boutin a passé le relais à l'adjudant François Heurtebise. A la suite de la revue des sapeurs pompiers muidois au nombre de vingt, le colonel Masol a officialisé en compagnie de Bernard Clément, le maire, la passation de pouvoir et engagé les hommes à « obéir avec rigueur » à leur nouveau chef.
François, 49 ans, responsable des services techniques municipaux est un homme du cru. Dès l'âge de 20 ans, il s'est engagé au service des autres grâce notamment à un copain : « Une fois que j'ai découvert ce rôle, je m'y suis consacré avec passion », se souvient François, personnage posé et passionné de jardin. Cette mission n'est pas de tout repos : « Nous faisons 400 sorties par an et nous sommes de plus en plus sollicités surtout par l'assistance au personne ». L'objectif du nouveau patron sera de conserver son effectif et tenter de recruter des jeunes, ce qui est loin d'être gagné. « Avec la mobilité professionnelle, le recrutement se complique. De plus notre rôle est toujours plus exigeant avec bon nombre de formations ». Patrice Boutin, élevé au grade de lieutenant, a dit « sa fierté du travail en équipe », tandis que Bernard Clément saluait « le niveau de qualité des interventions ».

Cor. NR : Alain Amiot
Repost 0
Published by Fred Orain - dans La sécurité
commenter cet article

Présentation

  • : Muides sur Loire
  • Muides sur Loire
  • : Ce site a pour objectif de rassembler toutes les bonnes idées des muidois pour avancer ensemble.
  • Contact

Twitter