Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 18:01
http://cities.reseaudescommunes.fr/cities/47/thumb/fdbx6gjwa4mvsfj-520-300.jpg
Agissons pour une Loire Propre
samedi matin.
 
Rendez-vous au pont de Muides à partir de 8H30
Repost 0
Published by Frédéric Orain - dans Environnement
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 08:41
Les agriculteurs de la liste FDSEA-JA se sont retrouvés lundi matin à Muides, au Gaec du Croc-du-Merle. Les agriculteurs de la liste FDSEA-JA se sont retrouvés lundi matin à Muides, au Gaec du Croc-du-Merle.

Les membres de la liste FDSEA-JA pour les élections à la chambre d’agriculture (*) se sont réunis lundi matin à Muides. Pour reprendre contact.

Autour de Guy Vasseur, président de la Chambre d'agriculture du Loir-et-Cher, de Philippe Noyau, président de la FDSEA 41 et Sylvain Boiron, président des Jeunes agriculteurs (JA), s'étaient rassemblés tous les candidats aux élections de la liste de la FDSEA et Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher. Cette réunion se tenait à Muides et s'est terminée par un sympathique verre de l'amitié au Gaec du Croc-du-Merle. Ce fut l'occasion pour tous de se retrouver ou de se rencontrer. « La liste des candidats est à 50 % renouvelée. C'est une bonne chose d'avoir du sang neuf, des idées neuves », se félicitent Sylvain Boiron et Guy Vasseur. « Nous allons pouvoir fusionner nos idées et conforter ce qui existe déjà mais de manières différentes. La Chambre d'agriculture et son assemblée permanente sont là pour répondre aux besoins des agriculteurs, en terme de présence et de compétences », ajoute ce dernier.

A la FDSEA, dont le slogan est « un syndicalisme de solution », la discussion avec les premiers acteurs est indispensable. « Nous voulons représenter tous les agriculteurs, qu'ils soient éleveurs, céréaliers, viticulteurs, apiculteursNotre action se veut au plus proche d'eux ».
Convaincus d'un bel avenir pour l'agriculture mais conscients des obstacles, les membres de la FDSEA-JA souhaitent que le travail des agriculteurs et des efforts menés depuis 15-20 ans soient reconnus, que les paysans puissent avoir un revenu correct et que la transmission des exploitations soit plus simple. Des axes importants qui seront leurs enjeux pour l'avenir que Guy Vasseur nomme en souriant les RRT : reconnaissance, revenu et transmission.

 

 

nr.blois@nrco.fr

(*) En janvier 2013.

Anne Richoux
Repost 0
Published by Fred Orain - dans Environnement
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 10:07

 

logo-agenda-21-copie-1.jpg

 

Les prochains ateliers auront lieuce soir  (Mardi 23 octobre) à 18h30 et porteront sur l’urbanisme, les déchets, l’énergie et les filières courtes et l’agriculture locale.

 

 

Micro trottoir: Reconnaitrez vous les muidois qui y participent ?


 


Micro trottoir DD vdef par villedemer41

 

N’hésitez pas à consulter les sites internet de la ville de Mer ou de la CCBL.


Repost 0
Published by Fred Orain - dans Environnement
commenter cet article
21 août 2012 2 21 /08 /août /2012 20:58

 

cigogne2.jpg

 

Surprise ce soir à l'entrée Sud de Muides. Une dizaine de cigognes blanches   cherchaient leur pitance sous le regard surpris des touristes et locaux.

 

 

culture-7956.JPG

 

La Cigogne blanche privilégie les prairies herbeuses pour trouver son alimentation, les terres cultivées, souvent aux abords des cours d'eau, ainsi que les marais et les zones inondables. Muides est donc idéal. D'autant plus que nous nous situons sur le chemin de migration de l'espèce.

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/70/WhiteStorkMap.svg/220px-WhiteStorkMap.svg.png

 

 

Un grand merci à Karine qui m'a prévenu de leur arrivée ;)

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Environnement
commenter cet article
29 mai 2012 2 29 /05 /mai /2012 09:10

1.jpg

2.jpg

 

Pour agrandir, cliquez sur l'image

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Environnement
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 15:07

 

 

Environnement-7295.JPG

La pose d'un nouveau poteau rue de l'ancien moulin.


Comme annoncé récemment,  le réseau ERDF CS 34 AM situé entre la rue de la croix et la  rue des rèdes. est en cours d'enfouissement. Il est lié au permis de construire accordé à un riverain.

 

La pose des poteaux de remplacement est en train de se faire. L'étape suivante sera la dépose des fils qui devrait avoir lieu le mardi 29 mai. Ensuite viendra l'arrachage des cinq poteaux devenus inutiles. La société INEO a fait preuve de rapidité et d'efficacité jusqu'à présent. Félicitations à eux.

 

En effet ERDF a l'obligation de situer ses lignes HT à plus de 3 mètres d'une construction (pour éviter un arc électrique et un danger mortel pour les ouvriers).

 

 

Cliquez sur l'image pour voir le plan en détail

 

Heberger image

 

 

 

 

Environnement-7298.JPG

La pose d'un nouveau poteau rue de l'ancien moulin.

 

Petit rappel sur la législation en vigueur à ce niveau

 

.

 

 

 

Il y a poteau et poteau...


Pour la basse tension c'est la commune qui gère (ou plus sûrement un groupement comme le SIDELC par exemple), pour la moyenne et la haute tension c'est ERDF (filiale d'EDF chargée des réseau comme pour RFF et la SNCF) .

Si votre permis de construire est accepté et que le poteau d'ERDF est situé à moins de 3 mètres des travaux, il y a un risque d'arc électrique. ERDF se doit alors de trouver une solution. Un expert viendra alors pour voir s'il faut surélever, enfouir ou déplacer la ligne. Le tout à sa charge évidemment.

Références:
- Voir l'article 12 du cahier des charges de concession
- Les conditions dans lesquelles le concessionnaire déplace les ouvrages sont fixées aux articles L. 113-3 et R. 113.11 du Code de la voirie routière.
- article 12 de la loi du 15 juin 1906: "L'exercice des servitudes n'entraîne aucune dépossession pour le propriétaire : celui-ci peut, selon le cas, démolir, réparer, surélever, se clore, bâtir, le déplacement d'ouvrage correspondant étant assuré aux frais du concessionnaire".

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Environnement
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 21:26

 

logo-agenda-21-copie-1.jpg

 

Un petit bilan (non exhaustif) de la réunion tenue ce soir à Mer.

 

Au point de vue social

Dangers :

- La hausse de la population entraine une distance des liens sociaux.

- Hausse des besoins (garderie par exemple)

- La baisse des fonds pour les opérations cœur de village.

- Faiblesse des clauses sociales dans les appels d’offre.

 

 

Santé :

Dangers :

Crainte avec le départ en retraite des médecins. Il faut anticiper ces départs.  Tests d’efforts nécessaires, défibrillateurs à mettre en place.

Préoccupation de la présence de la centrale nucléaire.

Qualité de l’eau à surveiller. Peu de sensibilité des agriculteurs à l’agriculture biologique.

 

Atouts:

Cadre de vie jugé agréable.

Proximité de grandes agglomérations (Blois, Orléans…).

 

Projet : Création d’une maison médicale. Le rachat de cabinets pour permettre de faire un loyer réduit pour pérenniser  l’accès aux services de santé.

 

Risques naturels et technologiques :

 

Dangers :

 Inondation (Loire), matières dangereuse sur l’A10, voie ferrée, canalisations de gaz et de pétrole, risque nucléaire. Traversées dangereuses en centre ville. Départementales en centre bourg.  Manque d’information d’éducation dans le domaine de la sécurité routière.

 

Atouts :

Contournement de Mer, pistes cyclables.

 

Au niveau éducatif/culture

 

Recommandations: Organiser des actions d’échanges de savoir : Soutien scolaire, formation internet, SEL, cours de cuisine BIO, Projection de films anciens sur la région, réaliser une éco-charte avec les associations, limiter l’usage du papier… Mettre en avant la culture et le patrimoine local.

 

Idée : Possibilité pour Muides de faire des échanges avec la bibliothèque de Mer ou des autres communes de la CCBL.

 

Danger : Tendance forte des gens à se recentrer sur eux-mêmes.

 

Sport et loisirs

 

Cadre de vie favorable à la pratique du sport. L’offre d’équipement est satisfaisante.

 

Recommandations : Piste de kart valoriser les énergies renouvelables. Signaler les espèces/sites remarquables le long des parcours pédestres.

Il paraît nécessaire de mutualiser les moyens entre les communes.

 

Economie

 

Recommandations

Développer les circuits courts et les services de proximité. Exemple des épiceries restaurées par la CCBL ou des cantines servant des aliments BIO achetés localement (ce qui permet de donner des  débouchés aux producteurs locaux).

Manque de développement du potentiel touristique.

Problème d’éclairage de nuit de la zone d’activité

 

Atouts : Domino, Zone d’activité, faible nombre de demandeurs d’emploi de plus de 50 ans.

Emploi : Hausse forte des actifs (canton de Mer). Il faut varier les emplois pour préserver l’avenir. 25% des femmes travaillent à temps partiel.

 

 

Recommandations

Manque de visibilité du territoire de la CCBL.

Pas de schéma touristique départemental. Pas de structure intercommunale de syndicat d’initiative ou office de pôle (OT)

Créer des itinéraires à vélo en utilisant les chemins ruraux.

Manque d’offre hôtelière et de restauration de qualité (ex : Tourisme d’affaires).

 

 

Urbanisme

 

 

Recommandations

Un effort est à faire sur les entrées de ville.

Ne pas consommer les terres agricoles.

Diversifier les logements.

Eviter les constructions banalisées, standardisées.

 

Transports, déplacements

 

 

Recommandations

Traversées de bourg par départementales. Transit important.

Lieu de travail des jeunes parents à 42% dans le Blésois, à 23% au sein de la CCBL.

Manque de lisibilité des voies.

Envahissement de l’espace urbain par la voiture, difficulté de circulation des piétons.

 

 

Agriculture

 

Recommandations

- Protéger les zones boisées (rares)

- Etre vigilant au vieillissement de la population agricole.

- Forte dépendance au changement climatique (culture des céréales, raréfaction de l'eau)

 

 

Energie

 

Recommandations

- Gestion centralisée des salles de sport

- Plan d'investissement pluri-annuel

- Mutualiser les commandes au sein du territoire pour réduire les coûts d'achats et les études.

 

 

Conclusion

Manque de maturité et d'expérience de la concertation de la part des habitants de la CCBL.

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Environnement
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 18:35

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/11/Cours_d%27eau_Gott%C3%A9ron.jpg

 

Des odeurs nauséabondes nous ont été signalées à nouveau sur le cours du Ru. Odeurs très gênantes d'autant plus que le ru est à un niveau très faible.

 

J'encourage donc les riverains à signaler cette nuisance auprès du service départemental de la qualité de l'eau (SDQE) qui le fera  suivre à la police de l'eau. Ces désagréments sont liées à des pratiques d'un autre âge. Certains riverains n'hésitant pas à déverser leur excédent de fosse septique dans le ru au mépris le plus total de la légalité. Cette vidange doit être faite par un professionnel et seule une facture d'un professionnel fait foi du bon entretien de votre fosse..

 


En vertu de l'article R. 2224-16 du code général des collectivités territoriales, les rejets de boues d'épuration dans le milieu aquatique, par quelque moyen que ce soit, sont interdits.

 

Le service départemental de la qualité de l'eau (SDQE)

Son rôle est varié :

  • suivi d'un réseau de qualité des rivières. Composé de 56 stations, ce réseau agit en complément du réseau national établi sur le bassin de la Loire. Des analyses physico-chimiques et hydrobiologiques, des recherches de chlorophylle pour contrôler l'eutrophisation et des mesures de débit sont réalisées et font l'objet d'un rapport annuel ;
  • contrôle de la conception et de la réalisation des installations neuves ou réhabilitées, en assainissement non-collectif, pour les communes ou groupements de communes qui font appel à lui (216 communes sont concernées - 56 communes et 15 groupements de communes) ;
  • assistance technique au fonctionnement des stations d'épuration. Cette mission, communément appelée Satese, suit 238 stations d'épuration (235 appartiennent à des collectivités locales, 3 sont privées) dans le département. Elle réalise plusieurs visites par an avec tests ou analyses donnant lieu à un rapport et d'éventuels conseils. Elle valide les données de l'autosurveillance que les exploitants doivent fournir tous les mois. Elle établit un rapport de synthèse annuel sur le fonctionnement de la station, adressé aux maîtres d'ouvrage mais aussi à l'agence de l'eau Loire-Bretagne et au service de la police de l'eau. Elle participe à de fréquentes réunions, à la demande de communes ou groupements de communes, pour les aider dans leurs études ou décisions (diagnostics, projet de nouvelle station d'épuration, etc.). Cette mission la conduit aussi à réaliser des études particulières sur des thèmes spécifiques choisis avec nos différents partenaires.

Contact

Tél. 02 54 58 42 40
Courriel : sec.qualite.eau@cg41.fr

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Environnement
commenter cet article

Présentation

  • : Muides sur Loire
  • Muides sur Loire
  • : Ce site a pour objectif de rassembler toutes les bonnes idées des muidois pour avancer ensemble.
  • Contact

Twitter