Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 12:06

Petite vidéo très bien faite sur le budget d'une commune.

 

 

 

A Lire aussi:

Etude sur les finances communales de Muides

Le budget 2012 de Muides


Pour plus d'infos sur les budget précédents:
Budget 2011 (prévisionnel)

Comparer avec le Budget 2010 Prévisionnel

Budget 2010 (réalisé)

Budget 2010 (prévisionnel)
Budget 2009 (investissement)
Budget 2006

La feuille d'impôt

La taxe foncière 2010

Repost 0
Published by Frédéric Orain - dans Finances
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 14:45

TV-19-10-2013_144152.jpg

 

 

Samedi dernier j'ai été invité par le conseil général à la réunion des maires, maires-adjoints et secrétaires de mairie à Chailles (NDLA: Je ne suis pourtant plus maire-adjoint... Seul M.Foucqueteau était présent représentant Muides). L'ordre du jour consistait à éclairer les élus sur l'équilibre financier du département et à justifier la fermeture des Carlines à Vars-les-Claux.

 

L'objectif était donc louable puisqu' il aurait dû permettre de connaître les causes exactes de cette fermeture. Le comité d'accueil nous mettait directement dans le ton puisque les employés et divers syndicats étaient venus pour plaider leur cause.

 

TV-19-10-2013_145802.jpg

 

 

Maurice Leroy a donc fait le discours d'introduction en expliquant à quel point cette décision a été un crève-coeur pour lui. Michel Fromet a alors voulu commencer à demander des explications, les chiffres énoncés sur les Carlines étant à priori contestables. Il a aussitôt été envoyé dans les cordes par M.Leroy, sa question il devra la poser au conseil général mais pas en public.

Le décor était donc fixé, le débat n'aurait pas lieu.

 

 

TV-19-10-2013_151802.jpg

 

Ensuite la parole fut donnée à Michel Klopfer qui nous fit une brillante (et longue) démonstration - chiffres à l'appui - pour nous montrer que la situation départementale était satisfaisante mais qu'elle allait malgré tout se déteriorer à cause de la montée des charges prévisibles.

 

Je ne vais pas citer tous les chiffres mais quelques-uns laissent pensifs et montre l'état actuel des finances publiques:

- 900 RSA en plus dans le département cette année (soit 4 millions d'euro)

- 10 millions de charges en plus en tout.

- Baisse de 0.7% minimum des recettes communales.

 

On nous a aussi clairement fait comprendre qu'il ne fallait plus compter sur les subventions (dommage pour notre coeur de village au passage)

 

Ensuite la parole a (enfin) été donné aux élus. Certains ne prenant la parole que pour se montrer en flattant les autorités (comme d'habitude) ou pour défendre son "bout de gras" de manière plus ou moins délicate.

 

Finalement le discours de M. Klopfer aurait pu étayer celui de M. Leroy si celui-ci n'avait pas repris la parole ensuite. Il en a profité pour se faire ovationner en affirmant qu'il allait maintenir la dotation de solidarité rurale  qu'il avait augmenté récemment pour se faire élire sénateur (sans succès pourtant...)

 

La conclusion était donc claire. J'achète les suffrages des élus en leur versant de l'argent (5 millions d'euros par an !!!). En conséquence je n'en ai plus pour les Carlines. Les gamins passant après sa carrière. 

 

Fermez le banc.

 

 

Le point de vue de la NR sur cette réunion

 

.

.

Repost 0
Published by Frédéric Orain - dans Finances
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 15:06

Une scène surréaliste a eu lieu au dernier conseil municipal que je n'ai pas évoqué lors du dernier compte-rendu.

 

Alors que certains conseillers et moi-même interrogions le maire sur sa gestion, il nous a répondu en nous donnant un tas de photocopies couleurs (la classe) sur le budget de la commune.

 

Budget-8516.JPG

Le fameux document donné pendant le conseil municipal

(sans aucun lien avec l'ordre du jour d'ailleurs...)

 


 

Je n'y ait pas réellement prêté attention sur le coup ne voyant pas le rapport avec le schmilblick mais depuis je me suis repenché sur la question.

 

Première surprise au lieu d'une étude sur le budget communal ce document est juste l'impression d'un site internet (non officiel), le journal du net. Nous avons pourtant une adjointe au finances à la commune et une secrétaire de mairie pour étudier ces questions de prêt.

 

Ces (nombreux sites) comme proxiti reprennent les chiffres de l'INSEE qui sont publiées par le ministère sur un site officiel celui là.

 

Puisque les nouvelles semblaient être bonnes, j'ai décidé d'y regarder de plus près, sachant que les commissions finances pour le budget 2013 approchent à grand pas.

 

 

Effectivement l'endettement communal apparaît plutôt bon:

dette-par-hab.jpg

 

Et c'est tant mieux pour nous tous. Trouvons donc l'explication de ces bons chiffres. Et là, une première mauvaise surprise.

 

 

La dette par habitant chute d'une manière mécanique puisque le nombre d'habitants augmente (on n'est passé de 1178 habitants en 2008  à 1367 aujourd'hui soit 16% de hausse).

 

Autre raison, si cet endettement s'améliore c'est aussi parce que les investissements sont en recul  très nets entre 2006 et 2010. Si on n'investit pas on ne s'endette pas. L'inconvénient c'est aussi que le village se sclérose. Les villages autour ayant déjà fait leurs travaux (comme le coeur de village), le notre étant dans les cartons.

 

Ressources-inv.jpg

Mais ce n'est pas la seule explication. Les recettes ont augmenté. En effet  les impôts locaux par habitant ont  augmentés de 83.98 % entre 2000 et 2011. Dans le même temps les communes similaires à Muides-sur-Loire, ont vu leurs impôts locaux par habitant augmenter seulement  de 29.33 % en moyenne entre 2000 et 2011.


impots-locaux.jpg

 

Taxe sur le bâti: (c'est en taux, la hausse de la population n'explique donc pas la hausse de ces recettes mais bien l'augmentation de l'imposition):

 

Hebergeur d'image

 

Taxe sur le non-bâti (c'est en taux, la hausse de la population n'explique donc pas la hausse de ces recettes mais bien l'augmentation de l'imposition):

 

Hebergeur d'image

 

 

Mais après tout, le jeu en vaudrait la chandelle si les finances étaient saines. Or là aussi, il y a deux alertes à ne pas négliger.

 

Le fonds de roulement:

Le fonds de roulement constitue la trésorerie d'une commune. Il résulte de la différence entre les financements (dotations, subventions, emprunts) disponibles à plus d'un an et les immobilisations.

 

Il est de 130€ par habitant à Muides contre 603€ pour les commune similaires. En clair, nous n'avons pas d'argent de côté malgré notre endettement faible.

 

Pourquoi n'arrivons nous pas à mettre de l'argent de côté ? Parce que nos dépenses de fonctionnement augmentent.

 

Charges-fonctionnement.jpg

 

.

Je ne mettrai pas d'huile sur le feu en rappelant les nombreux échanges (parfois violents) en conseil municipal sur le sujet. Un effet ciseau se profile. Mes charges augmentent et je ne peux pas investir. Mes réseaux vieillissent mais je n'ai pas les moyens de les changer (voire de les entretenir). ils me coûtent donc plus chers.

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Finances
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 23:02

Le conseil commence à 20h30.

 

Laurence Bordier, Géraldine Thévenin, Christian Justine absents:

10 Présents.

 

Approbation du procès verbal du conseil.

1 abstention  (M.Foucqueteau absent lors de précédent conseil), 9 Pour

 

Vote du budget exécuté 2011.

Unanimité des 9 votants (le maire étant absent, sa procuration ne vote pas non plus)

 

Comptes de gestion :

Unanimité. 11 voix.

 

Principaux projets du budget de fonctionnement :

A noter, l'investissement de la rue des chênes et la réfection des murs de l'église..

1--Budget-Previsionnel-2012.jpg

 

2--Budget-Previsionnel-2002.jpg

 

 

 

Budget camping

3--BP-camping.jpg

 

4--BP-camping.jpg

 

Pour le camping, Modification du tarif Hors taxe mais le Tarif TTC ne bouge pas lié à l'augmentation de la TVA de 5,5 à 7%)

 

 

 

Budget Assainissement

5--BP-assainissement.jpg

 

6--BP-assainissement.jpg

 

 

 

 

Vote pour à l’unanimité pour les 3 budgets.

Pas d'augmentation des impôts l'année prochaine (comme depuis le début du mandat).

 

 

 

Brocante du CCAS: 1800 euros de recettes environ. Cette première à la Cressonnière est une réussite.

 

Le Comice agricole: Présentation du stand de la commune en cours. Préparation des fleurs.

 

 

Le prochain conseil municipal aura lieu le jeudi 27 avril

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Finances
commenter cet article
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 17:28

Le conseil municipal de Muides-sur-Loire, lors de sa dernière réunion, a approuvé les comptes 2010 et voté à l'unanimité les budgets.


Commune. Fonctionnement : recettes,1.076.676,68 € ; dépenses, 765.421,32 € ; excédent : 311.255,36 €. Investissement : recettes, 91.211,59 € ; dépenses, 155.835,81 € ; déficit, 64.624,22 €. Restes à réaliser en dépenses, 67.511 euros.

 

Budgets primitifs 2011. Assainissement. L'excédent d'exploitation de l'exercice 2010 de 24.318,73 € est reporté en totalité en fonctionnement. Section d'exploitation :171.824 € ; investissement : 601.810 €
Trois tranches sur les secteurs, avenue de la Loire, rue de l'Ancien-Moulin, rue Neuve, rue de la Garenne et rue de Chambord sont inscrites en investissement

 

Commune. Le résultat de fonctionnement excédentaire de l'exercice budgétaire 2010, d'un montant de 311.255,36 € est reporté comme suit : 132.135,22 € en investissement pour couvrir le déficit et les restes à réaliser négatifs ; 179.120,14 € en fonctionnement.
Budget 2011: fonctionnement 1.128.054 € ; investissement : 401.472 €
Les principaux dossiers en 2011 : l'étude préparatoire de l'opération Coeur de village (phases 1 et 2), un programme global de signalétique sur la commune et l'acquisition d'un atelier communal et ses aménagements pour les services techniques


Vote des taux. Taxe d'habitation, 16,50 % ; foncier bâti, 29,67 % ; foncier non bâti, 57,47 % résultat produit fiscal de 413.823 € (contre 395.536 € en 2010).

 

Voir article sur le budget...

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Finances
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 21:52

Bonne nouvelle pas d'augmentation d'impôt

(pour le troisième budget consécutif)

 

Taxe d'habitation:16,5% (25,55% de moyenne de la strate départementale)

Foncier bâti: 29,67 (24,70% de moyenne de la strate départementale)

Foncier non bâti: 67,47% (49,12% de moyenne de la strate départementale)

 

 

Budget Général

Dépenses Fonctionnement

 

DFP201.jpg

DFP2011Cam.jpg

 

 

L'intérêt des emprunts (atelier par exemple) figure dans ce budget. Pas le capital.

 

Recettes Fonctionnement

RFP2011.jpg

RFP2011Cam.jpg

 

Taxe d'habitation exonérée compensée. Revenu des immeubles, locations, fond de compensation de la taxe professionnelle...

 

Recettes Investissement

 

  RIP2011.jpg

RIP2011Cam.jpg

 

Total des emprunts en cours: 64 237,62 en 2011.

(travaux épicerie 1997, construction atelier communal 1998, construction nouvelle mairie 1999, travaux de voirie 2001, Lotissement des marais 2006

Dépenses investissement

DIP2011.jpg

DIP2011Cam.jpg

 

 

Budget Assainissement

Principaux travaux: 3 tranches d'assainissement de prévues en 2011

BFPAss.jpg

 

Fonctionnement

Dépenses fonctionnement: 171 824 €

Recettes fonctionnement: 171 824 €

Solde de 0 €

 

 

 

44900 euros d'emprunt prévus.

Rue des garennes-rue neuve (167 440€), rue de Chambord (102 856€), rue de la Loire et rue de l'Ancien Moulin (141 128€).

BIPAss.jpg

51 800 euros de subventions données pour les travaux.

 

Investissement

Dépenses investissement: 601 810€

Recettes investissement: 601 810

Solde de 0€

 

 

Budget Camping

 

 

BFCamp.jpg

Fonctionnement

Dépenses fonctionnement: 45 777,75€

 Recettes de fonctionnement: 107 473,89€ (dont 58 838,78€ de nuitées)

Solde positif de 61 696,14€

 

 

BInvCamp.jpg

BInvCampCam.jpg

 

Investissement

Dépenses investissement: 6235,94€

Recettes investissement: 22 066,02€

Solde positif de 15 830,08€


 

 

 

Liens sur le sujet:

 

Comparer avec le Budget 2010 Prévisionnel

Budget 2010 réalisé

La feuille d'impôt

La taxe foncière 2010

Le Budget 2006

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Finances
commenter cet article
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 20:31

le budget général comprend plusieurs parties:
- Une partie fonctionnement (recettes/dépenses) toujours équilibré.
- Une partie investissement (recettes/dépenses) toujours équilibré.

La commune a dû statuer aussi sur 2 autres budgets, celui de l'assainissement et celui du camping.

 

Budget de Fonctionnement

 

Recettes


- L'impôt constitue la majorité des recettes. (contributions directes, droit de place, taxe sur l'électricité, droit de mutation...)
. Nous avons décidé de ne pas les augmenter. Cela faisait partie de nos engagements de campagnes et la période est difficile pour beaucoup.
- Ensuite viennent les dotations (c'est à dire les compensations de l'état).
- Les "autres produits" sont notamment la location de la salle de la Cressonnière, la Poste, le presbythère, l'épicerie.
- La vente de produits comprends les concessions funéraires, les abonnements à la bibliothèque, les annonces du passeur, les locations, mise à disposition du personnel communal...
- Les produits exceptionnels : Don du comité des fête, vente de terrain, remboursement de sinistres.
- Les 0,76€ de produit financier est une part sociale au crédit agricole.
-Les 165 482,77 euros représentent les "restes" (résultat de fonctionnement reporté) de recettes de l'année dernière.


Contrairement à la section de fonctionnement, il est envisageable d'emprunter pour la section investissement. Encore faut-il garder à l'oeil le taux d'endettement de la commune et investir dans des domaines où un retour sur investissement est probable.

Le capital de la dette se rembourse sur l'investissement et les intérêts sur le budget du fonctionnement.

 

BRRF.jpg

 

BRRFCam.jpg

 

 

 

 

Dépenses de fonctionnement



Le budget de fonctionnement se doit d'être équilibré par les impôts (si on fonctionne sur des emprunts, on se retrouve en grosse difficulté !). A ce niveau, pas de souci.
Ces fonds permettront d'investir ou d'éviter d'emprunter car on peut basculer ces sommes sur le budget d'investissement (on ne peut pas basculer d'investissement vers le fonctionnement par contre.)

 

BRDF.jpg

BRDFCam.jpg

 

- Sans surprise, les charges de personnels sont la partie la plus importante des dépenses (cotisations URSSAF, ASSEDIC, médecine du travail etc.).
- Les "charges à caractère général" sont très variées: Electricité, carburant, télécommunications, produits d'entretien, fournitures, locations des bords de Loire à l'Etat, entretien et réparations diverses, élagages, publications, annonces, classe de neige, location  des photocopieurs, primes d'assurances, transports collectifs...

- Les charges de gestion courante sont les participations de la commune aux associations, école de musique, collège de St Laurent, les frais d'indemnités des élus...

- La charge financière représente les intérêts des emprunts de la dette (le capital est lui remboursé par la section investissement).

 

 

Budget investissement

Recettes

 

En recettes, nous ne pouvons pas compter sur les impôts (qui désservent le budget de fonctionnement). Reste donc:
- Les emprunts: Pas d'emprunt réalisé cette année. Nous privilégions l'autofinancement à l'exception des grands projets (notamment le financement d'une partie des tranches d'assainissement en 2011-2012). Il n'y a pas eu l'emprunt prévu de 500 000€ pour l 'achat de l'atelier. Une solution alternative moins coûteuse a été trouvée (Atelier Pelletier)
- Les dotations: L'Etat nous reverse la TVA de nos achats d'il y a 2 ans. Si cette année nous dépassons les investissements de l'année dernière, l'état comblera une année de retard en nous versant 2 années de TVA d'un coup.
- Les subventions d'investissement représentent les "Participations voies et réseaux" de la rue de la Croix et de la rue des Flénats. Les amendes de police pour financer des projets de sécurité.

- Solde d'éxecution N-1: 36 434,06€ reportés. c'est le solde positif de l'année précédente.

BRRI.jpg

 

BRRICam.jpg

 

 

BRDI.jpg

BRDICam.jpg

Le remboursement de la dette est donc relativement faible sur le budget communal. Cela laisse donc des marges de manoeuvre pour investir (d'autant que les taux sont bas).


- Les "immobilisations incorporelles" contiennent les frais liés notamment à l'étude faite par l'école du paysage, les restes des frais de PLU, les brevets auprès de SEGILOG (matériel informatique de la mairie),
- Les "immobilisations corporelles" correspondent à l'achat du terrain près du cimetière, à l'aménagement du colombarium, l'achat d'un nouveau véhicule (pour remplacer l'antique 4L, de guirlandes de Noël...
- Les "immobilisations en cours" représentent la création d'un atelier communal (voir articles précédents) pour pouvoir libérer les locaux de la mairie et de l'ancienne mairie. Tous les ateliers seront donc réunis en un seul point de Muides.
- Les "opérations équipements" comprennent la réalisation d'aménagement de la rue des rèdes et de la rue du 11 novembre.

- Dépenses imprévues: Opération d'ordre de vente d'un terrain exécutable mais non prévisible (141,95€)

 

Budget Assainissement

Principaux travaux: Tranches de la rue du port et de la rue du tramway

 

Fonctionnement

Dépenses fonctionnement: 474 439,92€

Recettes fonctionnement: 498 758,65€

Solde positif de 24318,73€

 

 

Investissement

Dépenses investissement: 554 223,23€

Recettes investissement: 615 304,84€

Solde positif de 61 081,61€

 

 

Budget Camping

 

Fonctionnement

Dépenses fonctionnement: 45 777,75€

 Recettes de fonctionnement: 107 473,89€ (dont 58 838,78€ de nuitées)

Solde positif de 61 696,14€

 

 

Investissement

Dépenses investissement: 6235,94€

Recettes investissement: 22 066,02€

Solde positif de 15 830,08€


 

 

 

Liens sur le sujet:

 

Comparer avec le Budget 2010 Prévisionnel

La feuille d'impôt

La taxe foncière 2010

Le Budget 2006

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Finances
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 13:22

http://www.dkomaison.com/images/009/03/113_taxe-fonciere-exonerations.jpg

 

Elle est arrivée dans votre boîte aux lettres. Mauvaise surprise, elle augmente encore. Attention néanmoins, la part communale ne progresse pas (ni celle du département ou de la région d'ailleurs), c'est la taxe sur les ordures ménagères qui fait monter l'addition.

 

On appelle communément « taxe foncière » l'ensemble des sommes figurant sur l'avis d'imposition correspondant. Cet avis peut, en réalité, comporter trois impôts différents :

Ces taxes contribuent à la formation des ressources fiscales des communes, départements, régions et des groupements de communes dits établissement public de coopération intercommunale (EPCI), tels que les communautés urbaines, communautés d'agglomération et communautés de communes.

Ces taxes sont réclamées aux propriétaires, contrairement à la taxe d'habitation et à la taxe professionnelle qui sont réclamées aux occupants.

La valeur locative cadastrale contribue à la formation partielle de l'assiette (base de calcul de l'imposition) de la taxe foncière sur les propriétés bâties, de la taxe foncière sur les propriétés non bâties, de la taxe d'habitation et de la taxe professionnelle.

 

 

Article du monde sur la hausse de la tace foncière 2010

 

  Vos questions sur la taxe foncière
  L'évaluation des biens
  Le calcul de la taxe foncière
  Les taxes annexes

.

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Finances
commenter cet article
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 13:27

Cette analyse du budget est strictement personnelle (tout comme mes comptes rendus de conseil municipal). Elle ne représente en aucun cas l'avis de l'adjointe aux finances de la commune et ne fait pas office de publication officielle.

 

Budget de fonctionnement

Cliquez sur l'image pour agrandir

 

budget-2010-fonctionnement-copie-1.jpg

 

 

 

Le budget de fonctionnement se doit d'être équilibré par les impôts (si on fonctionne sur des emprunts, on se retrouve en grosse difficulté !). A ce niveau, pas de souci. Le conseil municipal à même décidé de se laisser une grande marge de manoeuvre en gardant 38 500 euros pour des dépenses imprévues.

Ces fonds permettront d'investir ou d'éviter d'emprunter car on peut basculer ces sommes sur le budget d'investissement (on ne peut pas basculer d'investissement vers le fonctionnement par contre.)


LES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT
- Sans surprise, les charges de personnels sont la partie la plus importante des dépenses (cotisations URSSAF, ASSEDIC, médecine du travail etc.).
- Les "charges à caractère général" sont très variées: Electricité, carburant, télécommunications, produits d'entretien, fournitures, locations des bords de Loire à l'Etat, entretien et réparations diverses, publications, annonces...

- Les charges de gestion courante sont les participations de la commune aux associations, les frais d'indemnités des élus. A noter la suppression de la participation à l'école de musique de St Dyé et la transformation de la partticipation au collège de Saint Laurent (participation directe au FSE désormais.

- La charge financière représente les intérêts des emprunts de la dette (le capital est lui remboursé par la section investissement).

LES RECETTES DE FONCTIONNEMENT
Là aussi pas de grande surprise:
- L'impôt constitue la majorité des recettes. (contributions directes, droit de place, taxe sur l'électricité, droit de mutation...)
. Nous avons décidé de ne pas les augmenter. Cela faisait partie de nos engagements de campagnes et la période est difficile pour beaucoup.
- Ensuite viennent les dotations (c'est à dire les compensations de l'état).
- Les "autres produits" sont notamment la salle de la Cressonnière, la Poste, le presbythère, l'épicerie.
- La vente de produit comprends les concessions funéraires, les abonnements à la bibliothèque, les annonces du passeur, les locations...
- L'unique euro de produit financier est une part sociale au crédit agricole.
Budget d'investissement

Budget-investissement-2010.jpg
  
Contrairement à la section de fonctionnement, il est envisageable d'emprunter pour la section investissement. Encore faut-il garder à l'oeil le taux d'endettement de la commune et investir dans des domaines où un retour sur investissement est probable.

Le capital de la dette se rembourse sur l'investissement et les intérêts sur le budget du fonctionnement.

Le remboursement de la dette est donc relativement faible sur le budget communal. Cela laisse donc des marges de manoeuvre pour investir (d'autant que les taux sont bas pour l'instant).

 

DEPENSES INVESTISSEMENT

 

- Les "immobilisations incorporelles" contiennent les frais liés au Plan Local d'Urbanisme et aux frais d'étude de sécurité auprès de la DDEA.
- Les "immobilisations corporelles" correspondent à l'achat du terrain près du cimetière, à l'aménagement du colombarium.
- Les "immobilisations en cours" représentent la création d'un atelier communal (voir articles précédents) pour pouvoir libérer les locaux de la mairie et de l'ancienne mairie. Tous les ateliers seront donc réunis en un seul point de Muides.
- Les "opérations équipements" comprennent la réalisation d'aménagement de la rue des du tramway.

 

RECETTES INVESTISSEMENT
En recettes, nous ne pouvons pas compter sur les impôts (qui desservent le budget de fonctionnement). Reste donc:


- Le reste à réaliser:  correspond à l'emprunt prévu l'année dernière pour l'atelier communal. Cet emprunt n'a pas été effectué. Il ne le sera que si le conseil municipal approuve la construction de l'atelier. A nous de trouver les meilleurs devis et de réaliser les investissements. Chaque investissement doit passer au conseil municipal. Ce seuil est donc la limite maximale. Dans le cas contraire il faudrait faire un supplétif au budget.
- Les dotations: L'Etat nous reverse la TVA de nos achats d'il y a 2 ans. Si cette année nous dépassons les investissements de l'année dernière, l'état comblera une année de retard en nous versant 2 années de TVA d'un coup.
- Les subventions d'investissement représentent les "Participations voies et réseaux" de la rue de la Croix, la rue des écoles et de la rue des Flénats. Les amendes de police pour financer des projets de sécurité.

 

 

 

Reste deux autres budget, celui du camping et celui de l'assainissement.

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Finances
commenter cet article
24 avril 2009 5 24 /04 /avril /2009 16:15
Le député de la deuxième circonscription de Loir et Cher convie la municipalité de Muides  dans le cadre des "concertations législatives" à une réunion-débat sur la situation des finances publiques. Cette réunion-débat aura lieu à Muides ce vendredi 24 avril.

Patrice Martin-Lalande

Repost 0
Published by Fred Orain - dans Finances
commenter cet article

Présentation

  • : Muides sur Loire
  • Muides sur Loire
  • : Ce site a pour objectif de rassembler toutes les bonnes idées des muidois pour avancer ensemble.
  • Contact

Twitter